Jump to content

Un commentaire pour un film qui ne mérite pas de sujet dédié


Recommended Posts

  • Replies 727
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Et voilà, le voile a été levé sur le mystère du film mystérieux. Ce soir j'ai été convié avec Mme (et pas mal d'autres abonnés UGC Illimité) à l'avant première d'un film en vue de donner mon avis pour

J'ai vu Les Tontons Flingueurs, enfin. Il est certain que je n'ai pas compris tous les dialogues, qui comportent une palanquée de références et autres bons mots. Peu importe, j'ai passé un excellent m

  • 1 month later...

Suis allé voir Ninja Turtles avec le fils d'un copain. Le fillm est bel et bien aussi stupide que prévu. Il n'est qu'une succession de plans courts (15 secondes maxi) sans continuité ni logique, souvent bien débiles, une accumulation de scènes WTF, sur fond de musique bien forte et surtout continue. Ninja Turtles c'est un grand huit d'une heure trente dans lequel le charriot monte monte (lentement) pendant 20 mn à coup de dialogues improbables et file ensuite à toute berzingue pendant le reste du temps. Ca donne le tournis, c'est clairement du junk cinema qui ne se prend pas au sérieux (suivez mon Spider regard...), c'est incohérent cohérence et complètement con (la scène de beat box de l'ascenseur??). Les personnages font deux mètres de haut, sont pareballes et font du skate à réaction dans les égouts.

 

Mais c'est les tortues ninjas en vrai qui se bastonnent et sautent dans tous les sens et ... et mon Dieu le cul de Megan Fox mérite le film à lui tout seul.

 

Alors oui, Ninja Turtles c'est débile (mais jamais vulgaire), absurde et honteux mais c'est pour ça qu'il faut y aller (et pour le cul de Megan Fox. Mon Dieu, quel cul!!) et surtout, surtout, l'oublier si tôt sorti de la salle.

Link to post

Hello,

Je me permets de détourner le sujet du fil en évoquant un film qui mériterait un article complet de plusieurs pages mais qui, faute de temps, devra se contenter d'un maigre poste ici. Avis aux intéressé pour une oeuvre collective sur le fofo...

On parle de J. Edgar de Clint Eastwood, dans ma liste des films à voir depuis sa sortie en 2011.

 

En version synthétique:

Superbe portrait du fondateur du FBI qui se paye le luxe de faire écho à Citizen Kane tout en glissant de discrètes références aux dérives sécuritaires actuelles. Le tout avec intelligence, style et maîtrise de son support. Je n'ai pu m'empêcher de sourire en songeant à l'affaire Snowden (postérieure au film) et en me demandant si le film ne faisait pas quelques allusions à la NSA. Difficile de juger du caractère historique du film, néanmoins les personnages sont denses, comme la narration. Ne clignez pas de l'oeil, au risque de perdre le fil ! C'est un peu le seul problème de J. Edgar, qui condense 50 ans en un peu plus de 2h. On aurait pu souhaiter un film en deux parties afin que Easwood développe son sujet, parce qu'au final, beaucoup de thèmes et de questions de fond sur la légitimité des actes/motivations des personnages sont posées et clairement la matière est là pour en donner d'avantage là où on est trop habitués à voir du remplissage, mais est-ce un mal ? En marge de se problème se trouve le fait qu'Eastwood est appuie assez lourdement la question, très secondaire je pense, des orientations sexuelles de Hoover et son associé. Mais c'est à côté de tellement de bonnes choses qu'il s'agit plus de finasseries que d'un réel défaut.

Merci M. Eastwood d'être passé derrière la caméra et de continuer à faire du cinéma au milieu des bouses pop-corn décérébrées qui inonde les salles.

 

Il va sans dire que la distribution/jeu, la photographie, et la réalisation sont inattaquables.

Link to post

Je suis allé voir Gone Girl hier soir.

Difficile d'en parler beaucoup sans trop en dévoiler.

 

Je dirais simplement que c'est un bon film, avec une ambiance très prenante malgré quelques longueurs (2h30 le film tout de même).

Une très belle image.

Link to post

Samedi dernier je suis allé voir Labyrinthe.

Franchement très sympa, avec un un maintien de pression pendant une grosse partie du film.

Ça m'a même donné envie d'acheter le bouquins ('tain côté lecture cette année je suis complètement à la ramasse :( ).

Bon, forcément, c'est perfectible sur un nombre de points, et il y a quelques clichés toujours un peu agaçant (celle de la brute qui tape toujours sans réfléchir en est l'exemple le plus criant).

Mais la trame découverte, notamment en fin de film, m'a séduite.

Link to post
  • 2 months later...

Bien, donc, récap de mes cinés en décembre (yep, j'ai un peu de retard...)

-le hobbit 3

Bon, dès le départ, j'ai eu la grosse impression qu'on s'est foutue de ma gueule. En 1/4 d'heure, l'hsitoire de Smaug est pliée. Mais BORDEL, ils pouvaient pas coller de 1/4 d'heure à la fin du précédent histoire de faire une coupure propre ?!?! Du coup, je m'attendais à ce que ce dragon ait encore une bonne dose d'importance dans l'histoire !

Bref, passons.

Le reste du film n'est pas trop mal. ça fait un bail que je l'ai vu, du coup j'en ai perdu un peu le ressenti.

Quelques longueurs, des batailles à haute dose. Il faudra que je le revoie pour faire un commentaire un peu plus intéressant.

 

-Hunger Games 3.1

Pas mauvaise surprise : ils ont su faire cette partie plus intéressante que ne l'était le bouquin (sur la même partie, bien sûr).

La césure est plutôt bien placée pour la suite, j'ai hâte de voir l’interprétation de la fin de la saga.

Link to post

Ce mois de janvier.... J'ai commencé à rentabiliser ma toute nouvelle carte Pass Duo :D

-La famille Bélier

Superbe.

Drôle, poignant, touchant.

J'adore de plus en plus François Damiens, un acteur qui - pour moi - prend de plus une dimension de grand acteur (et non pas seulement d'acteur-clown).

Le "couple" formé avec Karin Viard confirme sa complicité (déjà dans "Rien à déclarer").

Enfin, le prof, Eric Elmosnino, nous signe une prestation détonante.

Sincèrement, je le conseille vivement !

 

-Le 7ème fils

Film sympa, sans casser des briques.

J'avoue, j'aime bien Jeff Bridges qui signe encore là une interprétation en bonne et due forme.

 

-Les pingouins de Madagascar

À réserver aux petits, au contraire des Madagascar.

Moi, je me suis même un peu ennuyé. Déçu.

 

-Exodus: Gods And Kings

Très dispensable.

Quelques bonne idées pour interpréter/adapter les plaies, mais sinon heu ...

Pourtant desservi par une brochette d'acteurs de renom, j'ai trouvé le film généralement plat.

Pas loin de fade.

Ridley scott me déçoit là.

 

Dans mes "prévisions" (si j'ai le temps):

  • Jocker
  • Taken 3 (mais je n'ai pas vu le 2)
  • Invincible

Dans mes attentes, dans le désordre :

  • Charlie Mordecai (même pas vu la BA)
  • Maya :D
  • 108 rois-démons
  • the imiation game
  • l'interview qui tue
  • into the woods
  • la nuit au musée
  • Jupiter
  • Les nouveaux héros
  • Kingsman
Link to post
  • 2 weeks later...

Taken 3.

Bon film d'action.

Bon, quand on va voir ce genre de film, on sait à quoi on s'attend, et là, on n'oublie pas qu'il y a du Besson derrière, donc beaucoup de voiture (courses poursuites, cascades, explosions).

De bons acteurs, un scénario pas mauvais.

À quelques éléments près, tout ça tient plutôt bien la route.

 

Into the woods.

Comédie Musicale.

Franchement, pas mal du tout, mais long.

Les croisements/mélanges/réinterprétations des comptes de fées habituels est vraiment bien vu.

Les acteurs ont du s'éclater à se ridiculiser comme ça (les princes chantant Agonie genre "et pis d'abord c'est moi qui souffre plus que toi, na !").

Le gros point négatif, pour moi, c'est qu'il semble trop long.

Dans tous ses éléments, les délires, bons ou moins bons, ils sont un peu trop long.

À noter aussi, le retournement du bon/méchant des personnages.

Et tous les chants en VOST (et là, on peut noter les façons de traduire les paroles, amusant :) ).

Link to post

Papa ou Maman.

L'idée est sympa, la BA accrocheuse.

Le film est plutôt sympathique et va relativement loin dans l'affrontement des parents (de bonnes vannes, des embûches bien salées), mais souffre, je trouve, d'incohérences. (dans le couple).

J'en attendais peut-être trop.

Link to post

Un village presque parfait

Comédie très sympathique. Sans extase ou autre hilarité irrépressible, j'ai juste passé un agréable moment.

Il peut attendre d'être vue à la TV.

J'aime bien Lorànt Deutsch, mais je l'ai trouvé un cran franchement en-dessous de ce qu'il est capable de faire.

Les autres rôles sont caricaturaux à souhait.

 

Les nouveaux Héros

Frais et franchement drôle. Bon, happy end et stéréotypes hein, mais un vrai bon moment partagé avec mon petit dernier.

 

La nuit au musée

Robin Williams, je te hais de nous avoir quitté.

Sans doute le meilleur opus des 3. J'avais souri devant le 1er, m'étais quelque peu ennuyé devant le 2nd, celui-là m'aura bien détendu.

J'ai apprécié le côté auto-dérision de Hugh Jackman (petit rôle, histoire d'avoir un guess en plus).

Tout y est toujours aussi caricatural, on voit tout arriver des kilomètres à la ronde, mais bon, on sait ce qu'on va voir avec ce genre de film hein.

 

Je crois que j'ai déjà attaqué la rentabilité du mois d'avril :D

Link to post

Kingsman : Services Secrets.

Un film bien con et bien drôle, un peu sur le mode de Kick-Ass.

il commence très bien, sur du Dire Straits (Money for nothing), et très mal avec une mauvaise incrustation d'effet spécial (pénétrer dans le bâtiment en mode caméra par la fenêtre).

D'ailleurs, sur l'ensemble, les effets spéciaux sont loin d'être convaincants, mais à vocations drôles pour une bonne partie.

Autre point très rapidement négatif : mais pourquoi ont-ils fait zozoter comme ça le méchant ? ça n'apporte même pas un effet comique !

Petites phrases à la con, gags à la con, de l'humour pas fin à l'humour pas très subtile, en passant par de l'humour gras, le tout entremêlé de stéréotypes bien marqués.

Et, toujours en mode kick-Ass, quelques scènes bien trempées combats ou explosions sur grande musique, et en synchro (je pense notamment à la scène de l'église et "aux dernières minutes du décompte dans le QG").

Autre note positive : le film fini sur un (très) joli cul (au sens propre). (ça, ça va appâter notre bon cruchot ;) )

Oui, j'ai essayé de vous prévenir hein, c'est loin d'être de la poésie :D Et le façon dont est amené cet ... épisode (gag ? épilogue ?) est tout aussi ... subtile (:facepalm:).

Aucune demie-mesure, dandy, snob, prolo, ridicule, tout est exagéré.

Débranchez votre cerveau, et marrez-vous.

Link to post

Kingsman est fun, drôle, jouissif, excessif et très fidèle à l'esprit de la bd.

 

Mark MILLAR et Matthew VAUGHN ont voulu rendre hommage au film d'espionnage de la grande époque tout en en explosant les codes avec cynisme et impertinence (cf la scène après la baston de l'église).

Le film suit pas à pas les clichés du genre imposé à l'époque par les James Bond pour mieux les dynamiter avec le cynisme de MILLAR et le style jubilatoire de VAUGHN. Et tout y passe, des gadgets improbables aux répliques en passant par le flegme so british ou les virgules musicales. Pour autant, le film ne verse jamais dans la parodie stupide façon Austin POWERS ou le pastiche franchouillard style OSS.

 

Le film peut se voir tel quel mais s'appréciera d'autant mieux si vous avez lu la bd, sachant que si les deux supports suivent à peu près la même trame scénaristique, ils sont suffisamment différents pour que la lecture de l'un ne gâche en rien la vision de l'autre (et inversement).

 

Enfin, à noter le caméo de Mark HAMILL en professeur ARNOLD (dans la bd le premier scientifique capturé s'appelle Mark Hamill). Et effectivement, un très beau cul dans le dernier plan. Et perso, j'ai adoré le zozotement de Samuel JACKSON, tellement décalé et donc en phase avec le film.

Link to post

Comme on dit, il n'y a que les cons qui ne changent pas d'avis :p :

 

J'ai reçu et lu le comic book Secret Service - Kingsman. Comme je m'y attendais, c'est bien une antithèse de Wanted (le livre, pas la bouse filmée). Même trame scénaristique, mêmes thèmes, quasiment mêmes ressorts. Sauf que Kingsman est aussi insipide et convenu que Wanted est immoral et outrancier.

 

Tous les thèmes de MILLAR y sont : la sortie de l'enfance, la découverte du monde tel qu'il est, le mentor, le père absent, les organisations secrètes, le sexe et j'en passe. Tout ça rappelle furieusement ses précédentes histoires impliquant des gamins (Superior, Kick Ass, 1985 ou même l'excellent Chosen), comme si MILLAR n'avait toujours pas digéré sa propre enfance. Au final, l'histoire se survole aucune surprise pour les fans de l'auteur. Les néophytes peuvent toujours se laisse tenter.

 

En fait, MILLAR n'est jamais aussi bon que quand il écrit des salauds de la pire espèce (Nemesis, Wanted, Super Crooks, The Authority. Voire Old Man Logan ou même Ultimates).

 

Je doute que le film puisse briller à partir d'un scénario aussi convenu. A mon avis, son intérêt résidera plus dans le charisme des acteurs et le décalage entre les personnages. Matthew VAUGHN (Kick Ass, X-Men first class) devrait y apporter sa touche et peut être sauver le film.

 

(http://www.morebacks.com/topic/4076-kingsman-the-secret-service/)

Link to post
  • 2 weeks later...

American Sniper

Tiré d'une histoire vraie, Chris Kyle, 1974-2013.

Le film a une tonalité un peu documentaire, réalisé par Clint Eastwood et Bradley Cooper (qui incarne Chris Kyle).

Beaucoup de patriotisme, mais pas du même ressort des films tonnant "on est les américains, on est les meilleurs des meilleurs, on les gentils", même si parfois le discours est énoncé tel quel.

Non, celui-là est celui qui occupe l'esprit du soldat, et qui tourne même à la psychose ou à la névrose, se connectant aux syndromes des anciens combattants.

Ce point de vue, tant par le soldat que parla perception dans son entourage proche rend le film (l'analyse ?) intéressant.

On approche les combats, la tension est bien portée à l'écran, sans exagération ni dramatisation ou autre extravagance.

La partie que j'ai un peu ressenti comme le pitch dramatisé (le climax ;) ) est le snipper vs snipper.

Il y a évidemment un côté un peu Ode aux soldats, mais je l'ai trouvé très mesuré.

Link to post

Les chevaliers du Zodiaque

Soyons clair, je m'attendais à une grosse bouse, du coup, impossible d'être déçu ;)

L'histoire reprend plus ou moins celle du DA. Il faut concentrer tout ça dans l'espace d'un film, donc beaucoup de choses zappés.

Ils ont quand même pris la peine de mettre en place le pitch, à savoir une poursuite galactique du sagittaire avec Athéna dans ses bras poursuivit par d'autres chevaliers d'or. À part ça, trêve de temps perdu sur les présentations, on attaque dur.

Un gros point positif, ils ont eu la riche idée de ne pas mettre le sanctuaire ni les pouvoirs des chevaliers comme étant de notre monde (ça y marche quand même hein) mais d'un univers que je qualifierai d'astral.

Autre bonne idée, plutôt que de se trimballer les armures dans les coffres, les chevaliers ont un pendentif design leur permettant de faire venir le coffre de l'armure comme émergeant d'un disque astral. J'ai trouvé que c'était pas con comme idée.

Ensuite, bon, le passage des 12 maisons se fait très très vite, la moitié des maisons ne nécessitant même pas de combat, juste par ex un petit affrontement de principe dans la maison du taureau, d'autres chevaliers étant d'emblée du côté d'Athéna; Pour d'autres, les combats sont mutualisés au sein d'une même maison.

Par contre, j'ai vraiment pas compris ce que venait faire le délire du Cancer (masque de mort) en mode heu... comédie musicale ? revue ? spectacle ? cabaret ?

De même, Aphrodite (poisson si je me souviens bien), pas de combat, abattu par le pope direct (sic!).

Idem, que nenni des chevaliers d'argent, la vitesse du son est abordée mais pas la vitesse de la lumière (ils sont juste très très rapide...).

Pareil, Ikky, le chevalier du phénix, qui fait tout juste une apparition et un passage.

De même, le 7ème sens est tout juste abordé, le focus étant mis sur la ténacité.

Ils ont beaucoup tenté des accroches par l'humour, et quelques répliques font pouffer ou sourire.

De bonnes idées donc, mais tellement raccourci et cannibalisé...

 

Maya

Bon, alors là, au contraire, j'en attendais un minimum.

Je n'ai que très très très peu de souvenirs de gamin.

Je m'attendais à une production un peu comme Dream Works où, même si c'est destiné aux jeunes enfants, il y en a un tout petit peu pour les adultes quand même.

Et ben là, non.

Les premières minutes sont assez douloureuses même, tant la niaiserie est poussée; Je n'ai rien contre Jennifer, mais au bout du 10ème ou 15ème rire successif de Maya, je ne supportais déjà plus ce rire. Elle rie pour absolument tout. hoooo une fleur, rire. hoooo le ciel, rire. etc.

Bon, sinon, les très jeunes enfants vont adorer, et c'est bien là la cible.

L'histoire est gentille au possible, et la réalisation plutôt très bonne.

Mais pour vous, n'en attendez vraiment rien.

Link to post

Le film des CDZ est ratage complet et n'est sauvé des eaux que par ses CGI... et le présence de KURUMADA à la production pour veiller un minimum au grain et éviter la débandade.

 

Le réalisateur le dit lui-même, il a voulu délibérément trahir l'histoire d'origine.

Dans le désordre et non exhaustif: le Sancturaire est un monde parallèle, Shun est quasi absent (le réal n'a pas trouvé le moyen de rendre les combats à la chaine nébulaire corrects), le Taureau ripaille dans sa maison juste avant le combat, Mü a des lunettes (le réal voulait lui donner un air "d'intellectuel" pour expliquer le personnage aux néophytes en peu de temps), Seiya fait le clown pendant que les 4 autres sont totalement transparents, le Scorpion est une femme (rousse, donc jolie), pourquoi pas mais dans ce cas pourquoi elle n'est pas masquée? Les Chevaliers d'or portent des piercing et des boucs, le film multiplie les aberrations ("Si on enterrait l'horloge du Zodiaque sous les glaces polaires? Ça ferait vachement bien"), des scènes totalement inutiles dont le temps aurait pu servir plus intelligemment (l'idylle au claire de lune en Seiya et Saori...) ou encore des raccourcis scénaristiques parce que le réal' n'avait plus de bobine (Aphrodite tué en deux plans sans lancer la moindre attaque).

 

Et Saorie/Athéna en cruche finie, c'était pas mal non plus: on lui explique ce qu'est le Cosmos dès le début, elle assiste à des combats dantesques et à la fin elle annonce à tout son peuple qu'elle n'a rien compris au concept mais qu'elle essayera de faire de son mieux pour l'utiliser à bon escient... Et putain Tatsumi avec des cheveux quoi!!

 

Je n'ose même pas évoquer les armures, certes parfois sympas il faut le reconnaitre (j'aime bien l'idée des masques de protection, c'est cohérent), mais pourquoi fluorescentes? Sérieux?

Je reconnais que le système des Pandora Boxes est peu dépassé mais ce n'était pas une raison pour repomper le pentagramme sur Full Metal Alchemist.

 

Je crois que c'est surtout la fin qui m'a le plus dégouté, ce combat contre une espèce de statue copiée sur Séphiroth sortie d'on ne sait où et pilotée par un Saga tout nu. Oui, tout nu!!

 

Je suis un fan de la première heure. J'avais des posters pendant mon adolescence des chevaliers, je me suis mis au dessin pour reproduire les fantastiques designs de Shingo ARAKI (vous avez déjà ouvert un bouquin de KURUMADA? Non, parce que ça pique les yeux quand même...) et j'ai encore mes jouets soigneusement rangés dans un carton. C'est donc peu dire que j'attendais énormément de ce film. Et la déception a été inversement proportionnelle à la hauteur de mes attentes.

 

Allez, on oublie cette merde et on retourne se mater la série des CDZ Abridged. Parce que c'est drôle et respectueux.

Link to post

Clair, il fallait n'attendre qu'une sombre bouse pour ne pas risquer la déception :D (les exercices précédents n'ont pas forcément été des plus concluants)

C'est le genre de film où je voudrais pouvoir prendre des notes tellement il y a des choses à dire, tu as apporté un joli complément, et je suis sûr qu'on en oublie encore :desole:

ça aura été difficile de trouver des points positifs, mais que veux-tu, je reste un gentil ;)

J'avais tous les chevaliers d'or à l'époque, et je les ai tous filé à un pote... (mmmm pas sûr pour la balance)

 

Tu étais resté pour la scène supplémentaire (en cours de générique) de l'anniversaire suivant ?

Rassure-toi, si c'est le cas, tu n'as RIEN râté; Shiru a encore gardé son armure, et 1 ou 2 vannes.

ça m'a donné envie de les regarder en streaming, rien que pour me re-fixer l'histoire en tête.

Link to post

Oui oui j'ai vu le stinger. Enfin, stinger... Une scène coupée qu'il fallait sûrement caser pour justifier son prix..

 

Par contre, vu la qualité graphique du film, je suis très intéressé par une suite portant sur la partie Asgard, de loin la meilleure de la série AMHA. Le problème c'est que le réal a annoncé qu'il serait partant pour tourner une suite si le film rencontrait suffisamment de succès.

Link to post
  • 4 weeks later...

Vus (et apprécié

comment ça, c'est pas encore passé sur les écrans ?

)

 

- Whiplash ***** (ce film met la pêche et me rappelle beaucoup mes séance de répét' à Berlin, hormis que j'étais saxo baryton)

- The Imitation Game *****

- Taken 3 *** (bon p'tit film d'action où Besson, producteur, ne se fait pas trop sentir. Heureusement. Pas inoubliable non plus)

- Interstellar ***** (Nolan, évidemment)

- ...

Link to post

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...