Jump to content

Don_Angelo

Members
  • Content Count

    1,694
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    15

Everything posted by Don_Angelo

  1. Salut et bienvenue par ici ! Il est difficile de conseiller quelques chose sans connaître tes goûts ou avoir des exemples de films/séries que tu as aimés.
  2. Cela me rappelle un article du Figaro portant sur la stratégie des partisans de Mélenchon («La polémique Mathilde Panot met en lumière les nouvelles méthodes de mobilisation adoptées par LFI» (lefigaro.fr)). Méthode que l'article nomme la tactique Alinsky ou community organizing, mais je m'égare. Tu aurais pu citer les projections test après lesquelles on change la fin pour s'assurer l'adhésion du public cible, quitte à dénaturer voir saborder le propos. Le premier exemple qui me vient en tête à ce sujet est I am Legend avec Will Smith. Loin de moi l'idée de contester ce que t
  3. Une citation attribuée à Umberto Eco formule assez bien ta conclusion et va même plus loin (je partage ton analyse cela va de soi): Les réseaux sociaux ont donné la parole à des légions d'imbéciles qui avant, ne parlaient qu'au bar et ne causaient aucun tort à la collectivité. On les faisait taire tout de suite. Aujourd'hui ils ont le même droit de parole qu'un prix Nobel. C'est l'invasion des imbéciles. La télévision a promu l'idiot du village, auquel le spectateur se sentait supérieur. Le drame d'Internet, c'est qu'il est en train de faire de l'idiot du village un porteur de vérité. J'a
  4. Cruchot, ce que j'appelle la propagande woke, c'est: La présence forcée de personnages LGBT parce qu'il faut en montrer sans que ce soit un enjeu scénaristique. La présence de personnages féminins Mary Sue / mauvaise "strong independant woman" en particulier quand elle castre les personnages masculins. Les messages pro-écologie/pro-animaux/pro-vegans etc. parce que c'est bien et que le contraire c'est mal. Bien évidemment, je n'ai rien contre les LGBT, personnage féminins forts ou les messages politiques: Helen Ripley / Sarah Connor (dans T2) => Excellents perso
  5. Je me suis infligé Stargate Origins: Catherine, parce que Stargate fait partie de ces licences de ma jeunesse pour lesquelles je conserve une tendre affection et en pensant naïvement que ça ne pourrait pas être pire que Stargate Universe. Les plus perspicaces d'entre nous auront compris que le titre fait référence au personnage de Catherine Langford, qui avait découvert la porte avec son père à Gizeh dans les années 1930. Et déjà à ce stade, nous avons un problème. En effet, le personnage est présent dans le canon existant et peu de choses en rapport avec la porte peuvent être faites sans cont
  6. J'avais acheté la X-Box One X exclusivement à cause de ce jeu, et je dois bien dire que je l'ai adoré, contrairement aux deux premiers Tomb Raiders qui avaient de superbes intros, mais qui m'ont très vite refroidi.
  7. Et pendant ce temps là.... Pour le coup un enregistrement et une édition historique puisqu'il s'agit du tout premier enregistrement en stéréo (et intégral) de la tétralogie de Wagner. Avec un plateau vocal qui équivaudrait à aligner les plus grands acteurs hollywoodiens de l'époque, dans une production ayant la démesure d'un Ben-Hur ou des Dix Commandements. Coppola utilise précisément la Walkyrie de cet enregistrement dans Apocalypse Now. Il faudrait pouvoir comparer cette luxueuse édition à la dernière remasterisation entreprise par Decca pour le blu-ray audio. D'autant qu'Esoteric
  8. J'ai vu Matrix Resurrections, sur les conseils d'un ami cinéphile, contre mon instinct qui souhaitait préserver mon affection pour les films d'origine. Il n'y a pas grand chose à dire. Une médiocrité telle qu'il m'a fallut trois visionnages pour arriver au bout, je me suis endormi deux fois. Le propos se veut meta et satyrique sans réussir à avoir la moindre consistance, le scénario n'a aucun sens en plus d'être particulièrement bancal et les acteurs ne m'ont inspiré aucune conviction. Je n'ai rien vu qui puisse laisser entendre que le film se saborde intentionnellement pour appuyer sa dimensi
  9. Viens-tu nous apporter la bonne nouvelle que nous attendons tous, le retour de tonton Cruchot et de ses bons mots ? Je m'en réjouis d'avance.
  10. Disons que je n'aime pas trop le papier (c'est le même type de papier que dans les mangas) utilisé et l'impression est en noir et blanc. C'est très subjectif, d'où le fait que je parlais de juger le livre sur le fond.
  11. Je viens de réceptionner mon exemplaire, à peine eu le temps de feuilleter le livret le bonus (qui n'est pas très exhaustif au passage). Un peu déçu par l'emballage et la présentation. Je vous ferai un retour quand j'aurais pu lire tout ça, puisque l'intérêt de cette publication est bien sur le contenu. J'ai commandé cette édition en sachant que le sujet était particulièrement vaste et avait fait l'objet d'études assez exhaustives et poussées sur le sujet, ce qui impliquait donc que je pourrais rester sur ma faim. À porter au crédit de cette édition, c'est la première source francophone sur le
  12. Non ça c'est l'édition en cd "standard" qui est constamment rééditée.
  13. Disons que ce prix est le résultat d'une bulle spéculative. À l'origine ce disque était vendu quelques milliers de yens, mais il s'agit d'une version remasterisée en "haute définition" d'un enregistrement historique (1955 environ) et édité sur un support SACD (qui n'a jamais convaincu les foules, donc généralement tirés en petites séries one shot). L'enregistrement a très bonne presse auprès de la critique et est régulièrement cité dans les discographies idéales. En clair le cocktail idéal pour des bulles de spéculations. Le prix d'origine devait être aux alentours de 20€.
  14. J'ai sauté au plafond quand j'ai reçu la notification pour la disponibilité de cette rareté, et puis j'ai vu le prix... A cela il faut ajouter des frais de douane et potentiellement d'import. C'est le premier exemplaire que je vois en vente depuis plus de huit ans que je guette.
  15. Je note, merci pour le tuyau. Ca sera probablement une bonne alternative au visionnage accéléré des fins de vieilles séries que j'appréciais dans ma jeunesse. Qu'il s'agisse de Buffy, Angel, Stargate SG-1 ou Stargate Atlantis.
  16. Tout à fait, le second puisque la précédente itération était américaine, Blame it on Rio. Ne comptez pas sur moi pour regarder tout ça de façon exhaustive, j'ai aussi mes limites !
  17. Don_Angelo

    Homéopathie

    Il y a quelques mois de ça, je travaillais un projet de composition au piano. Après un peu plus de trois heures à mettre mes phalanges à rude épreuve en essayant dispositions sur dispositions à la recherche des doigtés les plus praticables je suis obligé de capituler. Ma main droite me lance affreusement, et je ne peux plus plier les doigts. Quelques heures plus tard alors que la douleur ne diminue pas, je me résous à aller à la pharmacie. Après explication, voila qu'on me recommande une crème. Le lendemain, force est de constater que celle-ci ne me fait pas grand chose et que je ne peux me li
  18. Sur un coup de tête je viens de voir Un Moment d'égarement, avec Vincent Cassel et Lola le Lann. J'ignore quelle mouche m'a piqué, j'allais initialement partir sur parfaitement autre chose. En toute franchise, le film dont j'ignorais tout aborde un sujet du genre à me mettre mal à l'aise (un homme d'âge mûr couchant avec une jeune fille de dix-sept ans) et je pensais sincèrement qu'il partirait dans une autre direction. La comparaison avec Lolita, le remake d’Adryan Lyne, m’est venue plusieurs fois en tête sans toutefois que celle-ci soit pertinente. Ici, il n’y a pas vraiment d’enjeux pour le
  19. Je suis faible et intrigué: précommande validée, merci pour l'info.
  20. Ce matin j'ai aperçu mes premiers cheveux blancs dans le miroir. Si je vous dis que ça a été le bon coup de déprime, vous me croyez ?
  21. L'enregistrement du concert est sorti aujourd'hui en plusieurs éditions (audio et/ou vidéo) chez Deutsche Grammophon, comme vous pouvez-vous en douter je l'avais précommandé et revu plusieurs fois sur le service de streaming du Berliner. Si j'avais beaucoup aimé le précédent concert à Vienne, n'en déplaise à ce cher Karajan je préfère les Berliner .
  22. Hello, ça me paraissait à la fois drôle et utile de répondre à ma propre question ici vu que le sujet m'a taraudé depuis l'ouverture de ce fil. En deux heures d'usage voici ce que je peux vous dire de l'engin. Commençons par ce qui m'a déçu: Le génie qui s'est dit que l'indicateur lumineux du Ver. Num pour le pavé numérique n'était pas obligatoire mérite sincèrement le pal, il n'y a à ma connaissance aucun moyen visuel de savoir son état d'activation à moins de voir ce que l'on tape. Je n'ose pas imaginer ce que cela donne lorsqu'il s'agit taper un mot de passe root dans un terminal Li
  23. J'ai pris à l'essai depuis aujourd'hui un Logitech, le G512 carbon. Difficile d'en donner un avis après littéralement une dizaine de minutes d'utilisation. Je vous tiens au courant !
  24. Je suis désolé de l'apprendre. Quelques chose ne va pas ? Peut-on y faire quelques chose ?
×
×
  • Create New...