Jump to content

Don_Angelo

Members
  • Content Count

    1,667
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    11

Everything posted by Don_Angelo

  1. Tonton Cruchot tu es diabolique, tu vas me faire dépenser le salaire que je n'ai pas encore alors que je n'aurai plus le temps de jouer!
  2. Oui alors je n'ai cliqué qu'une fois que j'avais identifié que le lien pointait vers le store Android, histoire de voir de quoi il retournait !
  3. Bien la présomption d'innocence, envers un représentant de la loi en plus ! Laissons l'intéressé infirmer ou confirmer. Au choix !
  4. Tu le sens l'acte manqué de notre ami Cruchot sur le lien vers Peppa Pig: Joyeuse Mme Chicken au lieu de NBA 2K21 ?
  5. Je voulais installer une application web développée en PHP, dans un environnement de développement. L'idée c'est de faire des tests et de développer quelques fonctionnalités supplémentaires. Il me faudrait une distribution Linux qui puisse faire office de serveur. Un conseil autre que debian, que je hais ?
  6. El Camino est centré autour du personnage de Jesse Pinkman, après le final de Breaking Bad et propose une conclusion à son arc narratif, en plus de donner la perspective de Jesse sur plusieurs événements de la série. Notamment sur sa période de captivité au sein du gang de Todd. La narration émaillée de flashbacks permet quelques caméos de personnages disparus au cours de la série, sans toutefois que cela dérive dans le fan-service outrancier. Dans l’ensemble El Camino adopte un rythme posé et pourrait décontenancer, tant pour sa structure un peu décousue que pour son intrigue un peu maigre.
  7. Je me suis infligé une partie de la série des Resident Evil, en laissant de côté les second et dernier volets. Outre le fait qu'ils ne méritent pas de sujet dédié, ce n'est VRAIMENT pas bon. J'ai également regardé El Camino, le film qui conclut la série Breaking Bad.
  8. J'ai vu les deux premiers Urban Legends (Urban Legends et Urban Legends: Final Cut) sur un coup de tête. J'ai en effet peu d'intérêt pour ce genre de films. A mon sens, le second est le plus mauvais des deux entre autres parce qu'il se perd entre son propos très premier degré et une volonté certaine d'avoir un propos méta sur le genre en lui-même. Appuyant donc sur certains clichés éculés, sans pour autant les exploiter ou les renouveler. Ainsi l'ambiance ne prends pas, notamment parce que la mise en abyme voulue par le scénario (il s'agit d'une histoire à propos de la réalisation de film
  9. Cela va faire un an que j'utilise les plateformes de streaming Idagio (audio) et Digital Concert Hall (vidéo) pour écouter et regarder des concerts. Le répertoire est exclusivement classique, Idagio diffusant en résolution CD un catalogue titanesque avec quelques exclusivités que la plateforme semble produire. Concernant Digital Concert Hall, il s'agit des retransmissions en direct des concerts du Berliner Philharmoniker avec les archives des concerts enregistrés. Bien évidemment, je ne peux que chaudement recommander l'une ou l'autre. Que ce soit pour la disponibilité irréprochable d
  10. Ce 24 juillet le violoncelliste Yo-Yo Ma, qui avait donc collaboré avec le Maestro italien pour produire une série de réarrangements avec soliste, va donner un concert hommage avec le Boston Symphony Orchestra: https://www.yo-yoma.com/events-archive/yo-yo-ma-live-on-idagio-homage-to-ennio-morricone/ Le concert sera diffusé (moyennant paiement) sur la plateforme Idagio. Je vous avais déjà parlé de l'album de la collaboration, Yo-Yo Ma plays Ennio Morricone (https://www.hraudio.net/showmusic.php?title=3488) dont j'avais posté plus haut quelques extraits. À noter que Yo-Yo Ma ava
  11. C'est pas un peu contraire au règlement pour un gendarme/CRS/policier ou militaire de s'afficher en public en uniforme avec de l'alcool à la main ?
  12. Ce lundi 6 juillet disparaissait Ennio Morricone, à l’âge de 91 ans et qui restera à jamais associé au western, à la suite de sa collaboration avec Sergio Leone sur la Trilogie du Dollar. Sa production pour la musique de film dépasse pourtant les 500 titres, de qualité variable comme le dira lui-même le maestro. Ennio Morricone commencera à écrire pour le cinéma dans les années 50, en tant qu’arrangeur ou nègre de compositeurs plus connus. Dès lors, il se révèle très éclectique dans son style en s’essayant également au jazz, à des formes de musiques expérimentales ou de la musique pop. Ai
  13. Depuis quelques années, la Maison de la Radio dédie quelques concerts de la saison à la musique de films. Après avoir rendu hommage à Michel Legrand ou Alexandre Desplat, la saison 2020-2021 met à l'honneur Howard Shore. Rendez-vous à prendre les 16, 17 et 18 avril prochains pour un programme composé de créations françaises ou d'œuvres écrites pour le cinéma avec notamment: Le Seigneur des Anneaux La Mouche Ed Wood Les effectifs conséquents du Philharmonique, du Chœur et de la Maitrise de Radio-France seront invoqués à l'auditorium de la Maison de la Radio. C'est à d
  14. Au tour de Zodiac, de David Fincher, qui était sur ma liste depuis de nombreuses années. Peu à écrire sur le sujet, le film est globalement bon et son esthétique m'a par instants évoqué Collateral. Les acteurs sont convaincants mais à mon sens la réalisation ne parvient pas à instaurer le suspens ou la tension que l'on attendrait de l'intrigue ou de certaines séquences. Je crois toutefois discerner une volonté de rester dans un certain "réalisme", dans le sens où les personnages ne sonnent jamais en tant que tels et m'étaient crédibles. Dis autrement je crois que, à l'exception de celui de Ro
  15. J'ai vu Marie-Antoinette de Sofia Coppola. Le film était dans ma liste depuis quelques années, et faisait partie des trois films de la réalisatrice que je voulais voir avec Virgin Suicides et Lost in Translation. Des trois, il est probablement le plus accessible dans le sens où la structure est très linéaire et le ton est globalement plus léger. La justesse du ton, aussi bien au niveau de la réalisation que du jeu de Kirsten Dunst est appréciable dans le sens où il sait trouver le juste milieu entre la retenue attendue d'une Dauphine de France et l'émotivité que devraient déclencher les c
  16. John Goodman, que je n'avais vu jouer que des rôles comiques m'a vraiment convaincu dans ce film, idem pour Mary-Elizabeth Windstead que je n'avais jamais vue auparavant. A chaud le lien avec Cloverfield m'était apparu comme très artificiel, et j'ai lu après coup que le scénario avait été réorienté pour l'y relier. Donc je ne sais trop qu'en penser, au delà du fait que j'ai détesté la fin.
  17. J'ai vu 10 Cloverfield Lane cet après-midi et ai consacré pas mal de temps à réécouter la BO. Pour le coup si j'ai suffisamment de quoi écrire je ferai un sujet dédié. En substance j'ai passé un très bon moment jusqu'à la fin qui m'a exaspéré et donné envie de balancer un pavé au travers de l'écran.
  18. Mon nouveau job, ben c'est que je recherche un job !
  19. Personnellement j'ai plaqué mon job et ai terminé mon préavis. Le calendrier du déconfinement s'est plutôt bien aligné avec ma recherche de poste, dans le sens où j'ai pu faire mes premiers entretiens en personne au bon moment. Ce que je retiens de cette expérience, c'est que la crise sanitaire a été un révélateur sur la personnalité de mes anciens collaborateurs et sur leurs qualités/défauts humains. J'espère signer mon prochain poste au plus vite, mais le soulagement ressenti quant à avoir quitté l'atmosphère anxiogène dans laquelle je baignais depuis plusieurs mois est indéniable. Je déplor
  20. Une décennie plus tard et au détour d'une recherche, me voici à relire mes propres lignes alors que je cherchais certains numéros de la collection. Voici donc un complément par rapport à ce que j’écrivais plutôt. La collection compte aujourd’hui 40 volumes et pioche allègrement dans le répertoire symphonique, concertant et lyrique. Optant tantôt pour des gravures bien connues (majoritairement dans les captations studio EMI, puis chez Deutsche Gramophone peut-être ?) ou plus confidentielles (captations de festivals, concerts). Les choix dans les multiples gravures disponibles semblent priv
  21. J'ai changé mon SSD pour un M2 aujourd'hui. Le clonage du SSD n'aura pris qu'un quart d'heure, le benchmark est à 1.7 Go/sec en lecture/écriture. Pas mal, ressenti dans les jeux et les IDE, bizarrement plus sur les IDE que les jeux. Je verrais ce que ça change sur de l'encodage vidéo. Le SSD avait pourtant de bonnes perfs de base, mais j'étais à l'étroit dans 256 Go. Carton jaune à Samsung qui envoie ses M2/SSD sans la moindre visserie/support pour le montage. Je galère pour trouver une vis pour fixer la barrette sur la CM.
  22. Cruchot, je dirais que dans mon cas il ne s'agit pas d'ennui mais d'un cruel manque de motivation couplé à de la lassitude. Ce n'est pas que je ne fais rien, c'est que tout ce que je fais me laisse indifférent et ne procure aucune satisfaction ou intérêt. Manifestement je ne suis pas le seul et le problème m'est insoluble, il faut s'armer de patience.
  23. De mon côté, ces quatre semaines de confinement ont coulé sans vraiment laisser de traces, les jours se mêlent à la brume éthérée sans que je ne sache vraiment depuis combien de temps. Composées de télétravail, mes journées sont de longues réunions plus ou moins productives où les esprits s’échauffent parfois, et de temps à autre des annonces alarmistes créent le malaise. Fort heureusement, la musique vient rythmer cet ennui, brossant des courbes colorées qui me tirent d’une torpeur grise et froide. J’en suis à compter les jours qui me séparent de la fin de mon préavis, et les quelques entreti
×
×
  • Create New...