Jump to content
Don_Angelo

Les bandes originales de John Williams ressortent en grande pompe

Recommended Posts

Les labels Varèse Sarabande et La-La Land se sont donnés le mot en ressortant coup sur coup des éditions augmentées des différentes bandes originales de John Williams. Derrière cette stichomythie apparente, se cache Mike Matessino, et un projet d'archivage pour le répertoire musicale des studios Universal.

Si la balle était largement dans le camp de La-La Land qui a notamment édité :

  • Jurassic Park et Le Monde Perdu (dans une édition 4 CD)
  • Rencontres du 3ème Type (dans une édition 2 CD)
  • E.T. l'extra-terrestre (dans une édition 2 CD)
  • La Liste de Schindler (dans une édition 2 CD)

Varèse déclenchait la surprise en octobre 2018, en éditant une version remastérisée et augmentée de Dracula (de John Baddam). Une partition dont la première édition avait le mauvais goût de présenter un contenu particulièrement chiche dans un mastering parfaitement indigent. L'histoire derrière la restauration d'une des partitions préférée du maestro est quelques peu rocambolesque, puisque les bandes originales des sessions d'enregistrements étaient jusqu'à récemment considérées comme définitivement perdues.

Comme pour répondre à Varèse, La-La Land exauce l'un des souhaits les plus inespérés des mélomanes en éditant les bandes originales de Harry Potter volets 1 à 3 en 7CD. Une sortie qui, à son annonce au dernier black-friday, en a surpris plus d'un. Les pronostics allaient bon train, car ce jeu chez La-La Land a commencé en 2016.

La liste des partitions mythiques de John Williams restant à rééditer dignement s'amenuise comme peau de chagrin, et les regards se tournent vers Disney détenteurs des droits pour Indiana Jones et Star Wars, des partitions pour lesquelles les éditions des labels plus connus s'empilent sans toutefois réussir à pleinement transformer l'essai. Oui, nous attendons toujours une réédition propre des épisodes IV à VI avec une vraie édition exhaustive de l'ensemble de la partition, et pour ce qui est des épisodes I à III il y demeure quantité de musique jamais été éditée. Il faut toutefois souligner que La-La Land prend son temps en réalisant des éditions soignées (livrets généreux, et mastering de très haute volée), en distillant au compte-goutte de belles pépites. Au final, l'attente est longue, mais agréablement ponctuée de belles surprises.

Faut-il voir dans ces éditions hommages répétées le signe que certains voudraient revoir plus souvent le maître aux commandes de projets faisant hommage à son talent ? Ou s'agit-il des dernières étincelles d'un des tout derniers représentants d'un style qu'Hollywood met petit à petit au placard ? On en viendrait presque à attendre avec excitation Indiana Jones 5.

Dans la liste des sorties notables figure une autre partition de Dracula pour le film de Coppola.

Share this post


Link to post

Au tour de Superman de bénéficier d'une réédition à l'occasion du 40 anniversaire du film.

Outre une boucle qui se referme, puisque le label avait déjà réédité les bandes originales complétées des épisodes 2 à 4, c'est une fois de plus à une véritable résurrection que se livre Matessino. A noter cette fois que cette édition, pourtant copieuse en 3 CD, ne comporte rien d'inédit puisque l'intégralité de la bande originale des 4 épisodes et de la série animée avaient déjà été éditée par le label Film Score Monthly en 2008. A la tête de cette release limitée à 6000 exemplaires se trouvait déjà un certain Mike Matessino.

Share this post


Link to post

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×