Jump to content
cruchot

Rahh, ça m'énerve!!

Recommended Posts

Les gens qui attendent que l'escalator les porte jusqu'en haut (et qui en plus bloquent le passage. Mais avance, feignasse!!)

Quand il reste juste le fond d'un verre dans la brique de lait.

Les gens qui disent "lol" ou "mdr" (Ceux là méritent la peine de mort. Avec application immédiate).

Les selfies (ou l'art du tout à l'égo)

Les journaleux qui persistent à dire "Völveürine". (Rahhh, mais ta g..., journaleux!!)

Les menus de restaurant ou les affiches commerciales bourrés de fautes.

Quand le PC shunte en pleine partie de Hearthstone (et met fin à une succession de victoires consécutives)

Les autistes du métro qui te marchent dessus (sans même un regard) pour choper une place assise avant toi.

Finir un livre en plein milieu d'un trajet ... et ne pas avoir pensé à en prendre un autre, au cas où (le pire, c'est quand ça arrive sur le trajet maison-boulot. Ce qui sous entend que je n'aurai rien à lire pendant le trajet du soir).

Quand le chat considère que ses croquettes sont plus importantes que ma grasse matinée.

Les retraités qui font leurs courses au supermarché le samedi.

Les poussettes dans le métro aux heures de pointes ("Pardon, vous pourriez vous pousser?" "Je peux déjà pas respirer, mais je vais essayer..."). Et celles, vides et dépliées, dans le bus aux mêmes heures de pointe.

Les gens qui laissent des trous au milieu des rangées au cinéma (En général, je fais en sorte de leur marcher "accidentellement" sur les pieds, à ces cönnards. "Oups, pardon, paaaaardon, oups, désolé. Hin hin hin >-) ). Ou ceux qui pensent que leur blouson a payé sa place et a donc priorité sur moi pour le fauteuil (et souvent, bizarrement, c'est ce fauteuil là que je veux).

Les illettrés fainéants qui disent que l'orthographe, c'est pas grave, du moment qu'on les comprend. Sauf que justement on les comprend pas. Mais ils s'en foutent quand même.

Les petits cons qui me foutent leur sac à dos dans le nez et m'empêchent de lire (en général, moi, je pousse dans l'autre sens. P'tit con).

Cette escroquerie médicale d'homéopathie. Hé, ho,ça ne marche pas, c'est prouvé et démontré, alors arrêtez de me bassiner avec ça. (Mais si, ma foi, certains veulent quand même soigner leur cancer avec, grand bien leur fasse. L'humanité ne s'en portera que mieux)

Share this post


Link to post
 
 

Essaie la méditation, ça aide à relativiser ;) (et c'est un bilieux avec un Hulk enchaîné à l'intérieur qui te le dit)
Ou alors t'expatrier en Lozère. Les gens ne sont pas moins cons, mais ils sont surtout *beaucoup* moins nombreux au km².
 

Les gens qui attendent que l'escalator les porte jusqu'en haut (et qui en plus bloquent le passage. Mais avance, feignasse!!)

S'ils sont tous du même côté, pas de problème. Oh wait, ça c'est en Angleterre. Les français font n'importe quoi, c'est pas faux.
 

Quand il reste juste le fond d'un verre dans la brique de lait.

First World Problem?
 

Les gens qui disent "lol" ou "mdr" (Ceux là méritent la peine de mort. Avec application immédiate).

Il y a des gens qui disent ça à voix haute ? Oo
Si oui, avortement post-natal approuvé !
 

Les selfies (ou l'art du tout à l'égo)

Ou les circuits du "plaisir" de parler de soi / se montrer. C'est là-dessus que fonctionne Facebook, d'ailleurs. Qui n'est pas frustré de ne pas avoir de +1 ou de "j'aime" ?

(J'ai dû faire 3-4 selfies dans ma vie, histoire de garder un souvenir de vacances où j'étais seul, c'est grave docteur ?)
 

Les journaleux qui persistent à dire "Völveürine". (Rahhh, mais ta g..., journaleux!!)

Je l'apprends. Je dois écouter des podcasts trop intellos. Et surtout je ne regarde plus la télé depuis... oh p... 2005.
J'aime bien ton emploi du terme "journaleux", je l'utilise souvent.
 

Les menus de restaurant ou les affiches commerciales bourrés de fautes.

:copaing:
"Engris spoken"
 

Quand le PC shunte en pleine partie de Hearthstone (et met fin à une succession de victoires consécutives)
Les autistes du métro qui te marchent dessus (sans même un regard) pour choper une place assise avant toi.

Encore une fois, bienvenue en France. Dans d'autres pays, ça ne se passe pas comme ça (je connais surtout les Iles Britanniques, ils ont globalement un minimum de savoir-vivre...).
 

Finir un livre en plein milieu d'un trajet ... et ne pas avoir pensé à en prendre un autre, au cas où (le pire, c'est quand ça arrive sur le trajet maison-boulot. Ce qui sous entend que je n'aurai rien à lire pendant le trajet du soir).

Idem. Va falloir investir dans une liseuse ;)
 

Quand le chat considère que ses croquettes sont plus importantes que ma grasse matinée.

Méthode testée et approuvée : la pantoufle (en matière souple, je ne suis pas une brute non plus) envoyée dans sa direction. Dès le lendemain matin : paix royale.
 

Les retraités qui font leurs courses au supermarché le samedi.

Attend d'être vieux, tu verras ce que c'est que d'être de l'autre côté du miroir, de ne plus réussir à voir ta monnaie ou le clavier de CB, et de voir ces jeunes pressés qui ne prennent pas le temps de vivre :p
 

Les poussettes dans le métro aux heures de pointes ("Pardon, vous pourriez vous pousser?" "Je peux déjà pas respirer, mais je vais essayer..."). Et celles, vides et dépliées, dans le bus aux mêmes heures de pointe.

Merci, Ô Krom, de ne plus m'obliger à subir les transports en commun :)]
 

Les gens qui laissent des trous au milieu des rangées au cinéma (En général, je fais en sorte de leur marcher "accidentellement" sur les pieds, à ces cönnards. "Oups, pardon, paaaaardon, oups, désolé. Hin hin hin >-) ). Ou ceux qui pensent que leur blouson a payé sa place et a donc priorité sur moi pour le fauteuil (et souvent, bizarrement, c'est ce fauteuil là que je veux).

J'ai arrêté le cinéma aussi, après avoir failli arracher la tête d'une écervelée à coup de dents, qui ne voulait pas se taire et arrêter de de rire comme une hyène / de répondre au téléphone / de mâcher bruyamment en froissant des emballages plastiques simultanément, et entourée de sa bande de potes aussi attardés que bruyants. Ah oui, et le voisin a ôté ses chaussures. Je ne l'ai pas vu, je l'ai senti.
 

Les illettrés fainéants qui disent que l'orthographe, c'est pas grave, du moment qu'on les comprend. Sauf que justement on les comprend pas. Mais ils s'en foutent quand même.

Toujours un problème de nombrilisme...
 

Les petits cons qui me foutent leur sac à dos dans le nez et m'empêchent de lire (en général, moi, je pousse dans l'autre sens. P'tit con).
Cette escroquerie médicale d'homéopathie. Hé, ho,ça ne marche pas, c'est prouvé et démontré, alors arrêtez de me bassinez avec ça. (Mais si, ma foi, certains veulent quand même soigner leur cancer avec, grand bien leur fasse. L'humanité ne s'en portera que mieux)

Mais l'effet placébo fonctionne, donc pour les petits maux, j'en prends quand même :p
En même temps, je suis conscient que c'est de la poudre de perlimpinpin, mais j'avais vu une étude (La Tête au Carré ? Un mag scientifique ?) qui tendait à démontrer que même l'effet placébo "conscient" fonctionne...
Je n'irais pas tenter de soigner un truc grave avec ça, cela dit.


EDIT : autocensure du passage suivant, qui n'apporte finalement rien au sujet...

Share this post


Link to post

Les dédaigneux qui regardent pas quand ils disent bonjour, tout en te tendant négligemment la patte de poulet qui leur sort de la manche.

Les mongoliens qui ne savent pas utiliser une brosse pour effacer leurs traces de pneu au fond de la cuvette.

Les mêmes qui ne se lavent pas les mains en sortant des toilettes. Et qui viennent après piller ma réserve de M&M's. Et ils sont nombreux.

Les mélomanes qui écoutent très fort de la musique de merde (au hasard "Les Enfoirés"...),compressée avec les pieds en MP3 (oui, oui, c'est ça, le robot dans Star Wars...) sur un téléphone bas de gamme et dans des écouteurs Beats By.

Les mêmes qui critiquent la durée de vie d'un jeu ou sa qualité alors qu'ils l'ont piraté. "Nan mais sérieux quoi, les développeurs ils pourraient faire un effort, lol".

Les emballages thermo-scellés sur les 4 côtés. Putain!! |(

Mon fainéant de facteur qui dépose un avis de passage pour un colis alors que j'avais pris ma journée pour être sûr de ne pas le rater. Et bien sûr l'avis mentionne "personne absente au domicile".

Le même qui dépose un paquet par l'ouverture générale des boites à lettres sans vérifier que ledit paquet (fragile, bien entendu) pourra ressortir par la porte individuelle.

Le Mozart roumain et son accordéon percé le vendredi soir à 19h30, après une semaine marathon au boulot. "Pour la mouzic?" "Tu veux dire pour prendre des cours? >-) "

Me rendre compte que j'ai oublié ma carte de transport en arrivant devant les tourniquets du métro.

Les chaines qui augmentent le son pendant de pubs

Les chefs de service qui se planquent derrière le secret professionnel pour masquer leur totale incompétence. "Non, mais vous comprenez, c'est compliqué". Non non, terraformer Mars c'est compliqué. Ça, c'est pas compliqué, c'est toi qui est nul.

Les gens qui disent "Salut, comment ça va bien?". Et qui croient drôle d'ajouter "Alors, tu viens plus aux soirées." Les soirées tartes aux phalanges dans ta g...?

Le gars qui te demande s'il peut te passer devant à la caisse parce qu'il "n'a presque rien". Ben non. Soit tu vas en chercher plus, soit tu vas aux caisses rapides. Connard.

Les obsessionnels compulsifs qui ne peuvent pas s'empêcher de vérifier leur Facebook pendant le film. Et donc qui éclairent la moitié de la salle avec leur écran super amoled ultra candélabres de 15 pouces toutes les 3 minutes (alors qu'ils n'ont rien reçu en plus!!). Dans ces cas là, moi je rêve pas d'une banque. Je rêve d'un pistolet silencieux avec visée laser pour leur éclater leur téléphone de merde à distance!!

Tous ceux qui se lèvent 20 mn avant l'arrivée en gare et qui essayent de garder leur équilibre pour ne pas se vautrer sur ton siège pendant le restant du trajet (te faisant au passage profiter de leur expérience "j'ai testé une semaine sans déodorant").

L'homéopathie. Oui, je sais je l'ai déjà dit. Mais c'est ma bête noire du moment. Surtout quand je repense à cette c...sse de sage-femme qui voulait en filer à ma femme pour calmer les douleurs des contractions. "Et sinon, vous pensez que ça marcherait pour calmer la rage de dent que vous allez avoir dans moins de 20 secondes?".

Celui qui fait semblant de pas avoir vu la femme enceinte pour pas céder sa place, en espérant secrètement que c'est la petite vieille en face qui se lèvera.

  • Like 2

Share this post


Link to post
 
 
 
 

Je partage tout ça avec toi, mais... tu vas nous faire un ulcère à l'estomac, là.

Apprendre à relativiser, ce n'est pas facile. C'est même sans doute le travail (inachevé) de toute une vie... Mais il faut essayer quand même.

 

En ce moment, face à tous ces tracas divers, je me répète souvent : "Ben, je me suis dit... On s'en balance" (du poète / philosophe / voyageur temporel Emmett Brown).

 

Ah, et tu me fais indirectement penser à un dessin que j'aime assez et que je me suis imprimé pour l'afficher chez moi car il me rappelle quotidiennement d'essayer d'aller dans le bon sens (et y'a du boulot avec moi... et il faudra que je pense à l'imprimer pour l'afficher au boulot, certains en ont encore plus besoin que moi :p) :

 

TYNpdEM.jpg

 

 

 

 

Share this post


Link to post

Ne t'inquiète pas pour moi, je suis loin de l'ulcère. C'est juste que ces petites agressions quotidiennes sont assez pénibles à vivre et qu'il faudrait trois fois rien pour que le monde soit tellement plus agréable. Mais justement, c'est ce trois fois rien qui est si difficile à obtenir des autres.

 

En attendant, tout ça, c'est vrai que c'est pas grave (la mort, c'est grave).

C'est pas grave, mais ça fait chier!

 

Et sinon j'adore ton dessin. Perso j'étais en bas pendant longtemps et maintenant j'essaye de me situer le plus possible en haut.

Cela étant, j'en ai pas fini avec ce qui m'énerve. Et si vous voulez, vous pouvez partager vos coups de gueule ici, vous verrez ça fait bien d'en parler :D

Share this post


Link to post

Tant mieux si tu en es loin (de l'ulcère) : j'en ai fait un à l'estomac à force de m'en faire...  je devais avoir 25 ans.
Et je te rejoins totalement sur "ce trois fois rien" qui changerait tout et qui semble si utopique... :/
 
Le dessin : content qu'il te plaise, et diffuse-le autour de toi si tu en as envie, car j'ai l'impression que pas mal de monde en aurait besoin ;)
J'étais aussi beaucoup dans le rouge il y a pas mal de temps (et un peu dans le jaune), et à présent je me vois plus dans le jaune et un peu dans le vert :)
 
Et oui, je me doutais bien que tu avais envie de vider ton sac. Des fois ça fait du bien, c'est vrai... Je vais peut-être te rejoindre, d'ailleurs, et alimenter le sujet.
 
En attendant, je ne sais pas si vous avez remarqué, mais en se baladant dans les Iles Britanniques (dites-moi si on trouve pareil ailleurs ? Montréal ?), on a l'impression d'avoir en face de nous des gens plus civilisés, plus agréables... Au fond d'eux-mêmes, je suis sûr qu'ils ne sont pas meilleurs que nous, mais ça relève du savoir-vivre, de savoir prendre son prochain en compte. Voir des anglais (par ex, expérience personnelle...) sagement alignés en file indienne devant l'arrêt de bus et personne n'essayant d'écraser la gueule du précédent pour entrer le premier, ça m'a fait bizarre la première fois (idem, tous rangés à gauche sur l'escalator et laissant tous la place pour ceux qui veulent monter plus vite...). Le seul souci, c'est qu'on en prend vite l'habitude, et le retour en France est parfois pénible.
 
EDIT : sur ta liste précédente, je me demande si je ne te rejoins pas le plus sur la partie concernant le facteur qui laisse un mot "destinataire absent" alors qu'il n'a pas même pas sonné. La dernière fois que j'étais allé à la Poste pour m'en plaindre, il y avait 3 personnes avant moi pour dire exactement la même chose... Les joies de la privatisation ? Je ne sais pas !

Share this post


Link to post

Ce n'est pas que dans les colonies britanniques. C'est (presque) partout ailleurs qu'en France en fait. Tiens, au Portugal, les gens nous remerciaient d'être venus visiter leur pays.

Fais toi plaisir, vide ton sac (et fais nous marrer).

Share this post


Link to post

Décidément, il faudrait que je voyage plus... En plus, j'ai "des origines" de là-bas, en plus de mes ascendants teutons / vikings / roastbeef / ... et français :desole:

 

Vous faire marrer, je ne sais pas, car je ne suis pas un joyeux drille en ce moment, mais je peux essayer de partager ce qui m'énerve (mais je médite souvent, ça m'aide aussi à me calmer...).

  • Le connard de compétition d'une entreprise de télécoms de pose de fibre garé sur une place handicapée, et qui prend de haut et avec mépris ma remarque sur le fait qu'il n'a rien à y faire
  • L'abruti(e) de service au taf qui attend que tu aies le dos tourné pour raconter des insanités infondées sur ton dos, et généralement à son propre avantage, sans oublier au passage de s'attribuer le mérite de ton travail
  • Les gens croisés au hasard avec qui tu discutes, mais qui passent tout leur temps à te détailler de la tête aux pieds, sans jamais te regarder une fois dans les yeux
J'en trouverai plus en allant, mais je dois dire que tu as déjà cité beaucoup d'exemples qui m'ulcèrent ;)

 

Et désolé de casser un peu ta baraque, mais :

  • J'ai aussi vu des gens proposer à d'autres de laisser d'autres passer avant eux au supermarché parce qu'ils avaient seulement un article ou deux, handicapés ou pas (et je l'ai déjà fait aussi) - (sauf une fois où j'ai proposé à une dame enceinte de la laisser passer avant moi à une caisse prioritaire : très vexée, elle a refusé : en fait elle était juste un peu enrobée - grand moment de solitude :° )
  • Je sais qu'une collègue m'a une fois défendue bec et ongle en mon absence contre un connard de collègue, en lui faisant remarquer que "quoi que je sache sur son incompétence à lui, jamais je ne m'étais permis de le débiner devant la chef" (elle me savait aussi plus compétent que lui, mais surtout moins grande gueule...)
  • J'ai aussi croisé au hasard de mes voyages des gens sympathiques qui prenaient plaisir à m'aider, pour le simple plaisir de le faire. Et réciproquement. Ca fait du bien !
Il y a donc un maigre espoir à conserver dans un coin de l'esprit :)

Share this post


Link to post

Lol :p

Je vais pas vous ennuyer à reprendre la liste, je dois d'ailleurs en confesser quelques-uns (il doit effectivement m'arriver de dire "lol", rarement, mais ça arrive...).

Pour le ciné ...................... des envies de meurtres. Violentes, douloureuses. Et il arrive que je me retourne vers les gens et déclamer "T'es pas chez mémé à prendre ton thé là alors tes commentaires tu les gardes".

Par contre, je reconnais que je dépose mes affaires sur un siège, j'aime bien avoir mon espace vitale (ma bulle perso :) ); Par contre, si quelqu'un a besoin de la place, j'attends pas qu'il vienne se pointer devant pour enlever les affaires.

Le chat m'a bien fait sourire, expérience plus ou moins vécue à l'identique :D

Un peu pareil avec les gamins le samedi matin, mais le 3ème a compris que tant que j'étais pas debout, j'entendais rien, donc ça servait à rien >-)

Pour certaines réactions bien à la con, genre quand tu te prends un sac à dos, selon si c'est volontaire ou pas, j'hésite pas à renvoyer avec douceur l'intrus (100kg de déplacement, bizarrement, en face ça décolle).

Pour le son des pubs, en fait, j'ai appris (l'année dernière ? 2 ans ?) que, suite à des remarques, une étude avait été faite. Ces salauds, c'est pas le volume qu'ils monteraient, mais la saturation... (même désagréable conséquence).

Je rêve d'une télécommande avec touche "pub" (ou une tv intelligente qui le détecte automatiquement) et qui baisse le son de x% (20/30/50?)

L'orthographe... tu aimes que je te postillonnes à la gueule quand je te parle ? non ? alors sms/ortho et autre baliverne pour masquer ton insultante médiocrité, tu te les ramasses, tu te sors les doigts du cul, et tu fais des efforts.

 

Je note la réplique sur la terraformation vs incompétence, elle peut resservir celle-là !

 

On peut rajouter ceux qui font pas attention et zappent la queue des 50/75 personnes (hoooo j'avais pas vu, zut alors).

 

Bref, beaucoup de petites incivilités qui pourrissent bien l'humeur de tout le monde et du coup, nous rendent (moi le premier) (encore plus) acariâtre (que naturellement, ayant déjà un bon potentiel de départ...)

Share this post


Link to post

Lol :p

Je vais pas vous ennuyer à reprendre la liste, je dois d'ailleurs en confesser quelques-uns (il doit effectivement m'arriver de dire "lol", rarement, mais ça arrive...).

Ca m'est arrivé aussi, mais j'avoue que c'était de l'ironie pure devant qqn qui se faisait mousser...

 

Pour le ciné ...................... des envies de meurtres. Violentes, douloureuses. Et il arrive que je me retourne vers les gens et déclamer "T'es pas chez mémé à prendre ton thé là alors tes commentaires tu les gardes".

Par contre, je reconnais que je dépose mes affaires sur un siège, j'aime bien avoir mon espace vitale (ma bulle perso :) ); Par contre, si quelqu'un a besoin de la place, j'attends pas qu'il vienne se pointer devant pour enlever les affaires.

"+1"

 

Le chat m'a bien fait sourire, expérience plus ou moins vécue à l'identique :D

"Les chats... on ne peut pas vivre sans... et on ne peut pas les tuer" (James Caan dans The Eraser ?)

 

Je note la réplique sur la terraformation vs incompétence, elle peut resservir celle-là !

Faut que je la note aussi :D

 

Bref, beaucoup de petites incivilités qui pourrissent bien l'humeur de tout le monde et du coup, nous rendent (moi le premier) (encore plus) acariâtre (que naturellement, ayant déjà un bon potentiel de départ...)

C'est aussi tout mon problème en ce moment : je prends tellement sur moi à l'extérieur pour être (disons) affable que ne ne supporte plus la moindre incivilité. Si vous n'avez plus de nouvelles de moi pendant plusieurs semaines, c'est que j'aurai pété des dents et que je serai en garde à vue.

Better Call Saul!

Share this post


Link to post

J'en ai encore sous le coude, mais j'attends d'en avoir un peu plus pour les vomir un bon coup tous ensemble.

 

Et sinon, attention, j'ai prévu d'ouvrir un fil "Rahhh, ça fait du bien", ou tous ces petits trucs positifs qui remontent le moral sans qu'on ait rien demandé. Et y'en a quand même (genre trouve une pièce de monnaie par terre. Mais je vais pas tout spoiler mes amis) :D

Share this post


Link to post

Tu veux dire, le genre de fil où on voit des poneys qui vomissent des arcs-en-ciel ? :D :jamaiscontent:

Share this post


Link to post

Moi la charité j'ai arrêté le jour ou, rentrant du boulot, pres d'une porte du métro à lyon (gare de perrache) j'ai voulu mettre une piece dans le verre en plastique du gars qui était assis par terre, qu'il m'a regardé avec incompréhension et que j'ai compris que le gars était juste sorti boire son café en s'asseyant par terre ... grand, grand, moment de solitude, autant pour lui que pour moi ...

 

Bon en vrai je donne encore, toujours dans la main, mais c'est plus rare maintenant que je vis à la campagne ...

 

Le plus énervant, mais il y aurait un livre à écrire la dessus, ce sont les femmes ... Sans être misogyne, faut les observer pour voir comment elles se comportent ... asseyez vous sur un banc, un jour, et regardez, ne serait ce que les voir marcher sur un trottoir ...

En dehors des prostiputes et des canons bien roulées, oubliez le physique, concentrez vous et regardez les faire, comment à deux elles peuvent prendre tout le trottoir et comment le pauvre gars qui arrive en face doit se pousser, s'effacer, disparaitre,  pour les laisser passer ... le plus drôle c'est quand deux femmes croisent deux femmes, là c'est limite la déclaration de guerre, personne ne veut se pousser, mais sans ça ça ne passe pas, je suis souvent plié de rire ^_^, ça ne dure qu'une fraction de seconde mais il y en a au moins une qui doit céder et sur sa figure se lit toute la détresse humaine ...

 

Et alors quand elles ont la poussette, ce sont les reines, tout le monde doit s’arrêter ... Soit, on les laisse passer, mais un merci, ça leur écorcherait la gueule ?

 

Bref, on voudrait l'égalité des sexes mais il faudrait d'abord abolir cette connerie de galanterie dont elles usent et abusent à leur grand avantage, et c'est bien dommage ...

 

 

...

Share this post


Link to post

Moi la charité j'ai arrêté le jour ou, rentrant du boulot, pres d'une porte du métro à lyon (gare de perrache) j'ai voulu mettre une piece dans le verre en plastique du gars qui était assis par terre, qu'il m'a regardé avec incompréhension et que j'ai compris que le gars était juste sorti boire son café en s'asseyant par terre ... grand, grand, moment de solitude, autant pour lui que pour moi ...

 

roule.gif

 

Bref, on voudrait l'égalité des sexes mais il faudrait d'abord abolir cette connerie de galanterie dont elles usent et abusent à leur grand avantage, et c'est bien dommage ...

La quoi ? attends, égalité des sexes, out la galanterie :p

La galanterie, c'est l'esclavage des hommes :D

Oui, j'ai fait grincer quelques dents (féminines, bien sûr)

Share this post


Link to post

:D

Bientôt Loone faisant la charité méthode "Porter" dans Payback.

 

Au sujet des femmes, je sens que je vais m'installer à un banc et observer ça de plus près. Sinon je ne vois pas de quoi vous parlez au sujet de l'égalité : aucune ne m'a encore battu au bras de fer.

Share this post


Link to post

(moi si, elle m'y battent quasiment toutes, j'ai jamais rien eu dans les bras...)

Share this post


Link to post

C'est parce que tu regardes leur décolleté pendant le bras de fer. J'ai déjà failli perdre une fois comme ça. Mais j'ai chassé l'image en pensant à Gabe Newel, et j'ai repris l'avantage.

 

Par contre si on joue au Trône de Fer avec ses intrigues à tiroirs, là pas de problème, je perds à tous les coups contre elles.

Share this post


Link to post

  • Les associations / administrations qui réclament de leur envoyer un document par mail "au format Word".

    J'ai souvent envie de leur répondre "Syntax Error #462, I'm sorry Dave, I'm afraid I can't do that". Ou encore "Désolé, j'utilise Linux chez moi, je n'ai que LibreOffice, et je suis un novice total en informatique et encore plus en bureautique. Mais sous vous souhaitez m'offrir une licence Microsoft Office, ne vous gênez surtout pas".

     

  • Les gens qui vous doublent sur l'autoroute, mais qui attendent de raser au plus près votre pare-choc arrière avant de changer de voie. Déjà deux accidents en 20 ans à cause de ces crétins qui m'ont embouti (j'ai dû piler pour cause d'urgence, et sans distance de sécurité de leur côté, évidemment...)

Share this post


Link to post

Teuh teuh teuh, pas de fausses excuses carambar :

Le probleme de la voiture, c'est que si le permis est commun, ensuite, au fil du temps, chacun se fait le sien, en prenant des habitudes. Il faudrait le repasser régulièrement pour avoir de meilleurs comportements, mais paradoxalement ça froisserait trop de gens ...

 

 

...

Share this post


Link to post

Moui pour Office... Je n'aime pas trop le concept de leur filer tous mes courriers personnels (y compris mon dossier médical), et leur "confidentialité", j'y crois moyennement. MS, je ne mettrai pas mes documents Dans Ton Cloud :p

Quant à la suite téléchargeable gratuitement, j'ignorais. Ils mentionnent "toutes plates-formes"... Mais ça tourne sous Linux ?

Et puis juste pour le principe : associations et administrations publiques devraient prôner le logiciel libre et les formats ouverts. Oui, je sais, et non, je ne vis pas dans un monde rempli de bisounours.

 

Pour les automobilistes... Tu as sans doute raison. Je serais pour un avertisseur sonore bien casse-pied qui bipe en continu (et non désactivable) quand on ne respecte pas les distances de sécurité, comme quand on ne met pas la ceinture. Au lieu de mettre des radars en bas des pentes en belle ligne droite juste pour faire rentrer des sous (je ne dis pas qu'il faut rouler sans respecter les limites, hein, juste que les distances de sécurité, c'est aussi important).

Share this post


Link to post

Les gens qui attendent que l'escalator les porte jusqu'en haut (et qui en plus bloquent le passage. Mais avance, feignasse!!)

Quand il reste juste le fond d'un verre dans la brique de lait.

Les gens qui disent "lol" ou "mdr" (Ceux là méritent la peine de mort. Avec application immédiate).

Les selfies (ou l'art du tout à l'égo)

Les journaleux qui persistent à dire "Völveürine". (Rahhh, mais ta g..., journaleux!!)

Les menus de restaurant ou les affiches commerciales bourrés de fautes.

Quand le PC shunte en pleine partie de Hearthstone (et met fin à une succession de victoires consécutives)

Les autistes du métro qui te marchent dessus (sans même un regard) pour choper une place assise avant toi.

Finir un livre en plein milieu d'un trajet ... et ne pas avoir pensé à en prendre un autre, au cas où (le pire, c'est quand ça arrive sur le trajet maison-boulot. Ce qui sous entend que je n'aurai rien à lire pendant le trajet du soir).

Quand le chat considère que ses croquettes sont plus importantes que ma grasse matinée.

Les retraités qui font leurs courses au supermarché le samedi.

Les poussettes dans le métro aux heures de pointes ("Pardon, vous pourriez vous pousser?" "Je peux déjà pas respirer, mais je vais essayer..."). Et celles, vides et dépliées, dans le bus aux mêmes heures de pointe.

Les gens qui laissent des trous au milieu des rangées au cinéma (En général, je fais en sorte de leur marcher "accidentellement" sur les pieds, à ces cönnards. "Oups, pardon, paaaaardon, oups, désolé. Hin hin hin >-) ). Ou ceux qui pensent que leur blouson a payé sa place et a donc priorité sur moi pour le fauteuil (et souvent, bizarrement, c'est ce fauteuil là que je veux).

Les illettrés fainéants qui disent que l'orthographe, c'est pas grave, du moment qu'on les comprend. Sauf que justement on les comprend pas. Mais ils s'en foutent quand même.

Les petits cons qui me foutent leur sac à dos dans le nez et m'empêchent de lire (en général, moi, je pousse dans l'autre sens. P'tit con).

Cette escroquerie médicale d'homéopathie. Hé, ho,ça ne marche pas, c'est prouvé et démontré, alors arrêtez de me bassiner avec ça. (Mais si, ma foi, certains veulent quand même soigner leur cancer avec, grand bien leur fasse. L'humanité ne s'en portera que mieux)

Ah... :-)

 

Ceux (et surtout celles) qui restent assis(es) sur les strapontins alors que la plateforme est remplie au point qu'on ne touche plus le sol, parfois. Dans ce cas je dis haut, distinctement et fort "Vu la place qu'on a, si les gros cons voulaient bien se bouger le cul et se lever, on n'aurait pas besoin de s'asseoir sur leurs genoux" Et si ça bouge pas, je fais mine de m'asseoir : je me colle carrément à leurs genoux.

Quant à ceux qui, dans le désordre (et souvent en même temps) prennent la barre de maintien pour le dossier de fauteuil et ne te laissent rien pour t'accrocher, que l'espoir de ne pas te casser la g***, ceux qui te font bouffer le haut de leur sac, ceux qui écoutent leur musique (de merde, évidemment) ou parlent (téléphonent) comme si on devait tous entendre, ceux-là et leurs descendance, je les exècre.

- pour faire chier celui qui s'adosse à la barre (ou fait mine de), je mets mes phalange en pointe, que ça lui heurte les vertèbres. Il comprend vite en général et ne cherche plus à m'emm***

 

Bref, la civilité et le métro, c'est plus c'que c'était ma bonne dame. Il y a encore 10 ou 15 ans, pas si loin, on se levait quand il y avait du monde aux portes des voitures/métros. Maintenant, vraiment plus rien à foutre. C'est MA place; j'y reste, même si t'es assis sur mes cuisses.

 

Quant au coup de la bouteille vide remise dans le frigo, ou du récipient fermé ne contenant... plus que des souvenirs de ce que rêvait d'avaler, j'en suis souvent la victime : merci mon fils.

 

Tous les journaux qui persistent en fait. Ceux-là, comme les crétins qui veulent me vendre du double-vitrage ou une assurance-retraite, je les emm... à la campagne (publicitaire). S'ils persistent, ils sont "morts" : hop, dégage ! Je raccroche.

 

Mon PC ne shunte plus : j'ai un Mac, comme tu dois le savoir déjà. Là où je craque, c'est chaque fois que je dois me fader Seven, au boulot donc. Seven, Microsoft et sa vision de l'utilisation de l'ordinateur. Ou comment l'utilisateur DOIT se plier aux délires des ingénieurs et non pas le contraire.

M'enfin, je ne joue pas (et HeartStone est sous iOS il me semble ?)

 

Homéopathie ? Pauv'e Juliette ! Toussah, Benveniste, ma mémoire de l'eau, ces fumisteries. Je suis 100% d'accord avec toi.

 

Pour le reste, je crois surtout, comme dit Carambar, que si on doit tout remarquer, on risque de devenir comme moi (et de détester tout le monde). Vu ta signature: comme toi. :-D

Et dans ce monde (de cons), il y a 2 catégories... "Toi, tu creuses !", que j'ai souvent envie de dire  à tous ceux que j'ai pris en exemple (en grippe plutôt).

 

En bref, j'ai atteint l'âge où je peux faire chier le petit con. :-> C'est jouissif.

Share this post


Link to post

Bah, regardez l'expression de mon avatar... Vieux grincheux inside (et outside). Mon ex me disait souvent "Arrête de pester sur l'état du monde, on croirait entendre Bacri" (avec son célèbre "ça m'énerve, ça !").
Mais je me soigne : car, à part les gens qu'il faut nécessairement remettre à leur place de temps à autre, c'est à soi qu'on finit par faire mal à la longue.
 
 
Quant à l'homéopathie... je n'y crois pas non plus. C'est juste mon esprit qui me joue des tours et qui fait faire le boulot à mon corps (pour des petits bobos, on est bien d'accord) après avoir pris les granules de perlimpinpin. En plus c'est pas cher et sans effets secondaires, alors...
 
 
Je continue :

  • les supérieurs hiérarchiques qui viennent me parler alors que je suis assis dans mon fauteuil, s'appuient vaguement d'une main sur l'appuie-tête (sans me toucher, quand même) et me donnent l'impression que mon fauteuil est légèrement instable. Technique (in)consciente de déstabilisation de l'autre ? (ça ne marche pas, j'ai juste envie de mettre un bourre-pif et de lui présenter un orthodontiste-prothésiste...mais c'est un supérieur hiérarchique - qui me teste peut-être d'ailleurs : je deviens un peu cassant et laconique dans mes réponses, mais sans dire que si ça continue, cette main finira en pendentif façon Lannister)
     
  • les gens qui jouent à saute-mouton dans les embouteillages (par la gauche, par la droite...) sur autoroute (ou ailleurs). Encore une différence culturelle : les autoroutes anglaises sont tellement plus zen : les gens restent dans leur file. Les gallois, dans les petits chemins, conduisent par contre comme des fous (on se croirait en Lozère ;))
     
  • Les faux-culs, hypocrites, et faux-jetons manipulateurs (-trices) de tous poils qui font semblant d'être amicaux parce qu'on peut leur servir (des collègues, par ex). En général je fais l'idiot quand j'en repère un(e) qui pense pouvoir m'exploiter, j'en rajoute progressivement quelques couches, et l'autre se méfiant de moins en moins, utilise des ficelles de plus en plus grosses et parfois ça devient risible... jusqu'au moment où il/elle comprend que je voyais clair dans son jeu depuis le début. Je n'ai pas "profité" de l'autre, ni l'autre de moi, mais il se sent ensuite bien stupide et pour l'avoir laissé jouer à son petit jeu, me hait alors cordialement :) (tiré du best-seller "Comment se faire des amis", chapitre 46, section 2)

Share this post


Link to post

- le conducteur qui reste collé comme une moule sur la voie de gauche (rapide ou autoroute) et fait tout pour ne jamais dépasser le 80. Pile-poil la vitesse minimal autorisée sur cette voie mais @#% de ***, même ceux des files de droite vont plus vite sans excéder les limites.

 

- Inversement, le crétin (histoire vécue) qui te colle aux fesses alors que t'es déjà en excès : au début, t'es à 130 maxi car tu dépasses celui juste à te droite. Un type t'utilise comme sucette (économie de carburant pour lui, toussa) et il te ""pousse" en te collant de trop près. Soit tu piles et c'est la cata totale, soit tu accélères en espérant que les flics ne seront pas dans les parages...

Et le type, manifestement pressé (de te foutre en l'air) profite de l'espace entre celui que tu as enfin doublé (avec ta voiture un peu essoufflée de cet effort) et toi-même... pour te doubler par la droite et se rabattre devant toi, à 110 !

> Wazzuf, gros co**ard ! j'aurais dû te faire le coup des feux stop.

(tiens, en passant, j'aimerais qu'il y ait ce système : une commande qui allume les stop sans les actionner, histoire de calmer les cons qui sont trop proches. Ou un doigt d'honneur (ou un message) en LED qui s'allume(nt) automatiquement sur la plage arrière ou près du stop central.

 

J'en ai trop à déverser. :-)

 

- les gens qui au restau ou ailleurs, préfèrent leur téléphone à leurs amis et ne se parlent même pas. C'est tellement hallucinant. Fuck les réseaux sociaux !

 

Pour paraphraser Pierre Dac : Avec moi, certaines personnes risqueraient de mourir d'un manque de savoir-vivre (si j'en manquais moi-même)

Share this post


Link to post

- le conducteur qui reste collé comme une moule sur la voie de gauche (rapide ou autoroute) et fait tout pour ne jamais dépasser le 80. Pile-poil la vitesse minimal autorisée sur cette voie mais @#% de ***, même ceux des files de droite vont plus vite sans excéder les limites.

Quand je parlais des gens qui doublent aussi par la droite ("saute-mouton"), ce n'était évidemment pas dans ce cas précis.

 

- Inversement, le crétin (histoire vécue) qui te colle aux fesses alors que t'es déjà en excès : au début, t'es à 130 maxi car tu dépasses celui juste à te droite. Un type t'utilise comme sucette (économie de carburant pour lui, toussa) et il te ""pousse" en te collant de trop près. Soit tu piles et c'est la cata totale, soit tu accélères en espérant que les flics ne seront pas dans les parages...

Et le type, manifestement pressé (de te foutre en l'air) profite de l'espace entre celui que tu as enfin doublé (avec ta voiture un peu essoufflée de cet effort) et toi-même... pour te doubler par la droite et se rabattre devant toi, à 110 !

> Wazzuf, gros co**ard ! j'aurais dû te faire le coup des feux stop.

(tiens, en passant, j'aimerais qu'il y ait ce système : une commande qui allume les stop sans les actionner, histoire de calmer les cons qui sont trop proches. Ou un doigt d'honneur (ou un message) en LED qui s'allume(nt) automatiquement sur la plage arrière ou près du stop central.

 

J'en ai trop à déverser. :-)

En général quand on me fait ça je ralentis très progressivement : au moins si je dois freiner en urgence, j'ai une distance de sécurité augmentée pour freiner plus progressivement, et éviter la voiture devant ET que l'autre idiot ne m'emboutisse par l'arrière. Le type derrière peut me donner tous les noms d'oiseau s'il le veut, c'est son problème.

Variante : la voiture qui colle alors qu'on veut rouler zen à 110 sur la voie de droite, alors qu'elle pourrait doubler, on est sur autoroute à 130... Des fois je finis par baisser ma vitre et faire signe de doubler.

 

- les gens qui au restau ou ailleurs, préfèrent leur téléphone à leurs amis et ne se parlent même pas. C'est tellement hallucinant. Fuck les réseaux sociaux !

On fait partie d'une espèce en voie de disparition : ceux qui ont connu la vie sans internet, et encore moins l'internet dit "2.0" (dont nos politiques usent et abusent sans savoir de quoi ils parlent).

 

Pour paraphraser Pierre Dac : Avec moi, certaines personnes risqueraient de mourir d'un manque de savoir-vivre (si j'en manquais moi-même)

J'aime bien aussi (je cite approximativement, de mémoire) : "Moi les cons, j'leur cause pas, ça les instruit".

Share this post


Link to post

Les gens qui fument, même en terrasse à moins de 30cm de ta tête en t'envoyant leur fumée dans la tronche (alors que tu manges de surcroît...)

En parlant de route...

Ceux qui roulent au milieu (3+ voies bien sûr), toujours ou presque, même s'ils ne doublent pas, même s'il n'y a personne sur des km à droite...

Ceux qui mettent leur clignotant à gauche puis à droite pour aller ... tout droit dans un giratoire ! Mais quelle ânerie cette mode !

En plus, un peu comme tout le monde, il coupent le giratoire, donc double changement de file... j'ai déjà failli me faire embarquer en moto comme ça, parce que ben s'il va à gauche (clignotant), se colle au milieu (coupe en fait), alors que moi je vais "tout droit", ben j'ai quand même un peu tendance à continuer tranquilou sur la voie de droite, et là, paf, non seulement il se rabat, fait donc un double changement de file, et un refus de priorité à droite...

 

Zen... zen .... ahummmmmmmmm

Share this post


Link to post

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×