Jump to content

Ah ben putain !


momo

Recommended Posts

  • Replies 1.4k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

"Dis papa, comment on fait les bébés?" "Comme ça mon fils, comme ça":    

Si t'annules tout, je reviens.

Je serais toi, j'insisterais pas. Annule !

Posted Images

"Wi-Fi n011 sécurisés" ? :D

ben, la conclusion ne va pas envers un "faut pas écouter" mais plutôt "quand on sait pas sécuriser son wifi, on l'utilise pas".

Et bon, ils partent aussi du principe que les utilisateurs des bornes wifi en question ne profitent tout simplement pas de la connection.

M'enfin ... j'aime les logins envoyés en clair :D

Link to post

C'est le genre d'humour que je n'aime pas. Non je ne suis pas un intégriste religieux, non je ne suis pas un ardent défenseur des mouvements sectaires ou un jeune vieux réac nostalgique de l'Ancien Régime, mais quand je lis ce genre de raccourcis...

Tout le monde sait qu’un bouquin reproduit mille fois par des moines copistes manchots et traduit à la truelle par une ribambelle d’analphabètes à partir d’un agglomérat de textes plagiés sur d’anciennes religions polythéistes ne peut pas se tromper, en plus dieu a une petite bite (tant qu’a bruler en enfer pour cette phrase, autant que ca vaille le coup).
Je me dis que c'est ce genre d'inepties qui donnent raison aux censeurs et si les andouilles qui ont pondu Hadopi avaient un soupçon de jugeotte ils utiliseraient probablement ce genre d'individus pour justifier leur volonté de verrouiller le net. Alors ne me faites pas dire ce que je ne dis pas, bien sûr qu'on peut et qu'on doit avoir un regard critique sur les religions, comme sur tout ce qui nous entoure et particulièrement sur ce qu'il y a de plus rationnel. Mais il me semble que lorsqu'on tient un discours aussi haineux sans apporter la moindre preuve de ce qu'on avance, c'est franchir des limites dans des proportions qui ne sont pas tolérables.
Link to post

[...] lorsqu'on tient un discours aussi haineux sans apporter la moindre preuve de ce qu'on avance, c'est franchir des limites dans des proportions qui ne sont pas tolérables.

Sans la moindre preuve ? Mais les preuves, elles existent, ça s'appelle l'Histoire des religions, discipline historique tout ce qu'il y a de plus sérieux. Et pour avoir longuement (trop sans doute) étudié l'Histoire moi-même et m'être un peu penché sur les mythes et croyances, je peux te dire que les traces de mythologie sumérienne et égyptienne dans la Bible sont aisément reconnaissables. Et comment pourrait-il en être autrement :

1 - la Bible, c'est deux choses : l'Ancien Testament, qui se rapporte en gros à la religion hébraïque, et le Nouveau Testament, promu par les disciples de Jésus (pas par Jésus lui-même qui, comme Bouddha, n'a rien écrit de lui-même et a laissé ses disciples/fidèles/acolytes rédiger des textes). Déjà, pour atteindre la cohérence, ça n'est pas simple.

2 - le peuple juif a été de nombreuses fois (ce sont même leurs textes qui le rapportent) victime de conquêtes et de déportations massives, notamment... à Babylone et en Egypte. Point de vue des mythes, ça colle.

3 - dans les épopées sumériennes, le mythe du déluge apparait. Il n'y a qu'à lire Gilgamesh et autres mythes. Et dans de nombreuses cultures, ce mythe apparait. J'aime pas trop ça mais l'article sur Wikipedia est pas mal (et sourcé), donc je te le colle : http://fr.wikipedia....iki/D%C3%A9luge

4 - et pas que ça : même la description du paradis terrestre de la Bible fait fortement penser à celle qu'on trouve dans un écrit du cycle de Gilgamesh, "Enki et Ninurshag" (pas sûr de l'orthographe).

5 - et c'est compréhensible : si le peuple juif a été déporté pendant de longues années dans des cultures qui lui étaient à l'origine étrangères, une acculturation, même limitée, s'est forcément produite. Ils ne pouvaient pas rester dans leur "bible", isolés socialement, psychologiquement et intellectuellement du monde dans lequel ils baignaient.

Et si on s'attaque à la phrase que tu mets en exergue, oui, elle est outrancière, non elle n'est pas une ineptie. Oui, la Bible a été recopiée des milliers de fois et plus souvent qu'à son tour par des gens peu lettrés et donc susceptibles de commettre des erreurs de copie, donc de graphie donc à terme d'interprétation. Sans compter qu'à la base, la Bible "définitive" n'a trouvé sa forme qu'après plusieurs siècles de controverses entre hommes d'Eglise, qui se disputaient pour savoir ce qui était "canon" et ce qui ne l'était pas. Ca a donné tous les conciles antiques qui ont fini par dire : "la Bible c'est CA et les autres textes ne sont pas reconnus comme en faisant partie", ce qui a donné naissance à tous les apocryphes et donc à tous les mythes selon lesquels les narrations de l'origine de Jésus ou de la trahison de Judas ont été tronquées et détournées de leur sens par une Eglise naissante qui a cherché à "tirer la couverture à elle" (et Dan Brown leur dit merci).

Traduit à la truelle ? mais c'est le cas !! A l'origine, les textes bibliques ont sans doute été écrits en araméen, puis ils ont été traduits en grec et enfin en latin. Ca ne se fait pas sans des erreurs possibles, erreurs qui peuvent être lourdes de conséquences. Ce n'est pas un hasard si Charlemagne tente de rétablir une certaine "pureté" du Latin dans son empire, principalement pour les hommes d'Eglise, afin qu'ils puissent lire ce qu'ils prêchent, et que dans le même temps il demande aux plus grands esprits de son époque de faire une révision de la Bible pour en dégager toutes les coquilles et les erreurs d'interprétation. Ca a donné la Bible d'Alcuin Ce sont même des erreurs de traduction de traités byzantins qui mènent à une confrontation entre l'Empire de Charlemagne et celui de Byzance (crise de l'iconoclasme), alors c'est dire si tout à l'époque était susceptible de connaitre des ratés de traduction.

Quant à l'agglomérat de textes plagiés sur d'anciennes religions polythéistes, je crois que le début de mon message s'attaque à ce problème.

Et on pourrait multiplier les exemples. Alors oui, le texte concerné ici est outrancier, tourne les créationnistes en ridicule. Je crois que c'est le but. Après, on peut ou pas aimer ce genre d'humour. Mais les créationnistes ne font preuve d'aucun humour quand ils combattent pied à pied les données établies par la science.

Link to post

Déjà rien qu'en constatant le carnage dans la traduction à la truelle d'animés fansubbés du japonais vers le français avec une version intermédiaire en anglais... :desole:

Normalement une ineptie de ce calibre, je sors en courant, mais j'ai quelque chose à ajouter : ça m'a amusé parce que c'est outrancier mais pas dénué de fondement pour autant, et n'a pas été sans me rappeler d'interminables discussions avec des amis qui avaient eu l'idée un jour de se trouver la foi et de devenir témoins de J. Et eux d'essayer interminablement de me "démontrer" (le terme était utilisé) l'existence de Dieu par des raisonnements bancals faisant entrer par exemple des probabilités de caisses de composants de PC tombant d'une falaise et arrivant en bas avec un PC assemblé, en état de marche avec un dualboot au poil (ceci étant une analogie censée démontrer que la vie ne s'est pas créée toute seule et qu'il y a forcément eu intervention divine :°).

Je n'ai rien contre les croyances ni les religions, mais je déplore l'endoctrinement de certains, car j'ai vu des êtres doués de raison de mon entourage perdre rapidement certaines facultés de raisonnement et un peu de leur bon sens, et les écouter ériger leur foi au rang de science m'irrite un brin. Il faut que chaque chose reste à sa place. La science ne doit pas non plus se mêler de religion, et je déplore tout autant les écrits de certains, même s'il est parfois tentant de franchir le pas, afin de trouver sens et finalité à l'univers.

Le mouvement créationniste grandissant aux EU est aussi assez inquiétant, et ils commencent à noyauter dangereusement la société et à s'inviter à la table des sciences et dans le système éducatif. Ils ont bien tiré la leçon de leur échec du grand procès des années 30 (j'ai oublié l'année exacte). Alors oui, j'avoue, j'ai grassement ri devant le long démontage en règle de l'Arche de Noé, parce que : comic relief.

Link to post

xa_chan>Oui ce que tu dis est vrai, je n'ai jamais dit qu'il n'y avait pas de vérité historique sous-jacente dans le texte qu'a proposé DEF, mais ce qui m'écœure dans ce texte ce sont les raccourcis faits sur fond haineux qui rendent se pseudo argumentaire bancale à mes yeux. Je vais commencer par la phrase que j'ai cité, et plus précisément la dessus "à partir d’un agglomérat de textes plagiés sur d’anciennes religions polythéistes". Dans la formation même d'une théorie qu'elle soit théologique ou scientifique, ou même une oeuvre d'art au sens large, il est rarissime que son auteur se fonde sur du néant. J'entends par là qu'il ne fait que reprendre à son compte ce qui l'a précédé et il le raffine, le remodèle en fonction de sa vision. C'est un peu ce que l'on fait en sciences par exemple:

"Ils se déplacent dans le vide et s'attrapent l'un l'autre, se cognent ensembles, quelques-uns reculent dans n'importe quelle direction que peut produire le hasards et d'autres s'enchevêtrent entre eux à des degrés variables de symétrie, de leurs formes, leurs tailles, leurs positions et leur ordre, et ils restent ensembles. Ainsi s'effectue la création des choses composées". Je cite de mémoire ce que j'ai retenu d'Aristote dans son traité De Caelo. La terminologie peut être perçue comme mystique aujourd'hui, pourtant le principe fondamental y est: c'est un exposé rudimentaire de modèle moléculaires. ça a été écrit il y a plus de 2300 ans, et je ne pense pas que quiconque de sérieux irait accuser de plagiat, les scientifiques qui ont repris à leur compte ce principe énoncé par Atistote et que probablement d'autres avant lui ont exposé de façon plus rudimentaire. Donc oui je maintiens et persiste que parler de plagiat est une ineptie. Et au passage oui je cite ce texte moi même de mémoire, la forme en elle même va très certainement différer de l'original, mais le fait est que l'idée que le texte véhicule est fondamentalement inchangée. Il me parait évident qu'à partir du moment où l'on cite des choses aussi anciennes des erreurs de ce type sont inévitables, et les progrès apportés par notre technologie ne nous mettent pas à l'abri de telles erreurs. Je pense également que dans toute traduction de textes, qu'ils soient anciens ou récent, il y a des adaptations qui sont à faire, ne serait-ce que pour qu'ils continuent de faire sens.

Pour en revenir à la Bible, il me semble qu'il faut garder à l'esprit que les religions ont pour vocation, entre autres, d'inculquer des principes qu'ils soient philosophiques ou moraux. Mais aussi de donner un degré minimum d'instruction, ce qui me semble nécessaire pour former à raisonner. Elles apportent des réponses à des questions existentielles pour apprivoiser certaines inquiétudes. C'est également ce que font les mythes et superstitions. Tout ceci contribue à donner des outils pour appréhender ce qui nous entoure. Bien sûr que cette compréhension sera limitée et aura besoin d'être approfondie, mais ça constitue un premier pas. Je n'ai pas vraiment le temps et l'envie de développer d'avantage mon opinion sur ce texte, je vais synthétiser en disant qu'à mon sens combatre un obscurantisme avec haine, ce qui dénote en soit de l'obscurantisme, est stupide, vide de sens et dangereux car peut mener à tous les fanatismes qu'on connait.

Link to post

tbr: tu as du attendre le déluge donc :p

Don_Angelo: j'ai pas du lire la même chose que toi.

et à ton premier paragraphe: "sauf que c'est sensé être vrai!" d'après les dires des créationnistes, donc ça la fou mal :D

Link to post

Tiens, c'est plus un devoir posé dans une université de Californie? J'ai vu passer ce truc tellement de fois, dans tellement d'endroits différents, que je me dis que ça a tout d'une rumeur.

Oui, c'est pas nouveau tout ça ! :)

Don Angelo> je comprends ton point de vue. Je suis néanmoins beaucoup plus sceptique quant à la vocation des religions de donner un minimum d'instruction. A part enseigner la lecture pour pouvoir lire le livre saint, je ne vois pas très bien. Et même ce point n'est pas acquis dans plusieurs religions pendant un long moment.

Link to post

Je ne perçois pas le caractère haineux du texte. Effectivement, il y a des mots grossiers, des phrases qui tournent en ridicule les créationnistes, des tournures de phrases faites "pour faire cool", ce qui peut énerver ou plaire, suivant le point de vue et l'humeur du moment ...

Mais haineux ? Le texte veut démontrer l'ineptie de l'arche de Noe, en argumentant en plus, et en rappelant que les "adversaires" n'hésitent pas à faire preuve de mauvaise foi, voire de malhonnêteté ...

Il me fait beaucoup penser au sketch de Bigard avec la chauve-souris ("bon, admettons") ...

Et l'arche de noe, c'est inepte, si on prend tout au pied de la lettre, comme le font les créationnistes, ce que veut justement, du moins c'est ce que je comprend, dénoncer l'auteur ...

J'ai lu le texte presque en entier (presque car j'ai sauté quelques lignes parfois, le style de l'auteur me saoulant au bout d'un moment) et s'il me fait rire et ne m'apporte rien (avec moi il prêche un converti) je ne lui trouve qu'un seul défaut : il n'arrivera pas (mais ce n'est pas forcément le but) à convaincre un extrémiste et il enthousiasmera ceux qui n'y croient pas, en gros, il ne fera rien bouger, on a chacun les œillères qu'on mérite ...

...

Link to post

Xa_chan>tout à fait, mais ne mélangeons pas la religion, au sens ou moi je l'entendais à savoir l'idéologie en elle même, et les gens ou l'institution qui la mettent en oeuvre dont effectivement la moralité peut-être plus que douteuse. :super:

Link to post

Xa_chan>tout à fait, mais ne mélangeons pas la religion, au sens ou moi je l'entendais à savoir l'idéologie en elle même, et les gens ou l'institution qui la mettent en oeuvre dont effectivement la moralité peut-être plus que douteuse. :super:

Et c'est une distinction fondamentale. Sauf erreur de ma part, l'auteur du démontage de l'Arche de Noé ne s'en prend pas à la religion même, ni aux principes vertueux et philosophiques qu'elle peut véhiculer, mais bien aux Cré(a)ti(o)n(niste)s* qui ne semblent avoir perdu leur sens commun le plus élémentaire. En tous cas je ne l'ai pas perçu comme haineux, moi non plus.

* (vous croyez que les bots de google sauront indexer ce mot ? :D)

Link to post

On trouve tellement d'incohérences dans la Bible, de toute façon.

Rien que celle-ci par exemple : les jours de la Création (d'après Louis Segond), version abrégée :

1:1 Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre.

Ne prenons pas ça au pied de la lettre, il s'agit amha d'une autre manière de dire notre Terre et l'Univers qui l'entoure.

1:2 La terre était informe et vide: il y avait des ténèbres à la surface de l`abîme, et l`esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux.

Ok, bon, donc notre bonne vieille terre ne ressemblait à rien; elle était vide, dixit le texte sacré

...mais si elle était "vide", d'où venaient donc ces "eaux" ?

Oui, je chipote mais c'est pas ça le plus marrant. Ça vient :

1:3 Dieu dit: Que la lumière soit! Et la lumière fut.

La lumière, créée après que la terre (ou Terre ?) fut là, informe et vide ? On comprend bien qu'il s'agit de notre globe terrestre puisque la suite de la création se concentre sur son cas avec la séparation du jour et de la nuit, des zones avec de l'eau (nuages, mers et océans) de celles sans eau, etc.

Que je sache, et jusqu'à ce que le contraire soit formellement prouvé, la terre est issue de la création de l'Univers, de notre galaxie et bien plus proche de nous, de notre soleil et des autres planètes. La création de la Lumière n'a pu exister QUE parce que l'Univers a "commencé".

... ou bien la Lumière est le fondement même de l'Univers, son déclencheur. Sans elle, point de tout ce qui nous entoure, nous ne sommes même pas, n'avons pas lieu d'être. Le néant.

[...]

1:13 Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le troisième jour.

Donc la terre devient ce qu'elle est, cela fait 3 jours (périodes ?) que la Création a débuté. La lumière a été créée APRES la terre, toujours d'après la Bible... et

Badaboum !!

1:14 Dieu dit: Qu`il y ait des luminaires dans l`étendue du ciel, pour séparer le jour d`avec la nuit; que ce soient des signes pour marquer les époques, les jours et les années;

1:15 et qu`ils servent de luminaires dans l`étendue du ciel, pour éclairer la terre. Et cela fut ainsi.

1:16 Dieu fit les deux grands luminaires, le plus grand luminaire pour présider au jour, et le plus petit luminaire pour présider à la nuit; il fit aussi les étoiles.

1:17 Dieu les plaça dans l`étendue du ciel, pour éclairer la terre,

1:18 pour présider au jour et à la nuit, et pour séparer la lumière d`avec les ténèbres. Dieu vit que cela était bon.

1:19 Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le quatrième jour.

Ben mince alors, la Terre qui se trouve retrouve éclairée par la Lumière après une période ténébreuse, informe et vide et sur laquelle il y a déjà eu 3 jours et 3 nuits (ou périodes ?), notre bonne vieille Terre qui soudain a droit a ses étoiles son soleil et sa lune le quatrième jour. :)

Ouééé ! Bonjour l'incohérence. :D

Fin de la démo.

En cela je ne conteste pas ce qui aura(it) pu être vrai : qu'on ne sait et ne saura jamais qui s'est passé à l'instant 0. Je conteste les imbéciles et autres pseudo érudits qui croient dur comme fer à de telles absurdités et chronologies. On a franchement l'impression que le texte sacré a été mis en ordre portnawak et que personne n'a rien dit.

... ou bien j'ai rien pigé et je mérite l'Enfer et la "dame Nation". :)

Link to post

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...